Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (5) - Connectés (1) ]
 
Birado 2018 - 50km
 
Par berthali, le 16/09/2018.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 390 fois.
 
 
 
Distance : 48 kms
Dénivelé : 1470 m+
Vit. moyenne : 11 km/h
Tps total : 05:00:00
Tps roulage : 04:15:00
Participants : Alain, Yann, Renaud, Serge, Gilles, Christophe, Plein d'autres .
 
Niveau :    Sportif
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
Fichiers disponibles :
Aucun fichier disponible à ce jour.
 
 
- Compte-rendu -
 
 

Bien motivés par la réputation de la rando, et la météo au beau fixe, levé très matinal pour une rdv à 6h00 pour Alain et moi qui avons choisi le 50km et une demi heure plus tard pour Serge, son fils et Renaud qui visent le 35. On retrouvera Yann directement sur place.

Arrivés à la fine pointe de l'aube, on procède aux inscriptions, papote un peu, on croise Serge et Renaud qui viennent d'arriver et feu (avec Gilles et Christophe, collègues de Narbonne d'Alain)! Le programme s'annonce superbe, et il faudra des jambes car d'après l'orga, il faudra ajouter la TVA au D+ annoncé, qui est déjà conséquent avec 1600m.

Avant la fin du récit, la vidéo du jour

Assez vite on rentre dans le vif du sujet, ca monte, ca tournicote, et du single à profusion. 

Signalisation au top, on ne peut pas se perdre, à moins d'être distrait, comme certains à la petite boucle supplémentaire du 50.

On est parti sur un bon train, et je sens que je ne pourrai pas tenir tout le long comme çà. Yann et Christophe, eux sont bien en cannes! Au premier ravito (qui sera aussi le 3° pour le 50), on a fait 11.5 km mais surtout 450m  de D+. Ca na rigole pas!

De ce ravito, on aura d'ailleurs notre premier joli point de vue sur les paysages superbes. Ca repart sec du ravito, en single, pour aller chercher le haut de la colline et nous offrir une superbe descente, qui donne la banane, mixant avec justesse technicité et ludique.

Un peu plus loin, Yann se mettra une belle boite, qui lui vaudra de belles égratignures, j'espère pas plus. Merci les protections. DE mon côté je sens que je n'ai pas les jambes des grands jours, mais le terrain jeu donne l'envie qui compense.

Pendant une belle montée sur piste pour atteindre le point culminant, sur la boucle spécifique au 50, c'est un concert de couinements qui nous accompagne entre la selle de Gilles et ma chaine qui donne l'impression de sauter sur la cassette.

Sur les crêtes c'est une superbe enchainement de singles en sous bois que nous trouverons, toujours très ludique. Sur le parcours, il n'y a rien d'engagé, parfois une peu de pente ou de singles glissants, mais pas de grosses marches. Malgré tout les pompiers auront été appelés un peu plus bas, pour une femme qui est tombée dans une descente un peu raide et glissante par le sol dur recouvert de poussière, avec le chemin qui tournait entre les arbres.

Dès que ca remonte, ou qu'il faut relancer, je suis à la peine, avec mes jambes dignes du "Gruppetto", comme on dirait sur le tour de France.

On revient vers le premier ravito, qui a cette fois le numéro 3. On sait que depuis là c'est une belle descente qui nous attend, mais avec encore quelques petits coups de cul bien sentis. On laisse un peu de place devant nous pour savourer la descente et ne pas bouchonner. 

Finalement, il fallait soustraire et non pas ajouter la TVA pour le D+. Mon GPS s'arrêtera à 1478m, un peu pour la plupart des autres. A l'arrivée, on a droit à la station de lavage, même si les vélos ne sont pas bien sales et un apéro casse croûte.

Arrivés après le gros de la troupe, il ne reste plus de saucisses grillées, mais les G.O. viennent nous demander si on en a eu, et nous apportent sur un plateau (au sens littéral du terme), une nouvelle fournée bien chaude quelques minutes plus tard. Avec les tartines de pâté, le melon on n' plus faim!

Pour finir en beauté, Yann nous invite à prendre une bière à son van avant de rentrer.

Encore une fois, la Birado,, et l'organisation du club de Cazilhac n'ont pas failli à leur réputation: que du très bon du début à la fin. A croire qu'ils se tirent la bourre avec leurs voisins de Palaja (pour la Trace du Sanglier) à celui qui proposera la meilleure rando.

Rendez vous dans 2 ans pour la prochaine édition!

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (16)    Haut de page
  (0)
  (0)
Gilles en action  (0)
Vue au ravito 1  (0)
Tandem de locaux  (0)
Gilles en action  (0)
Lionel en action  (0)
Le parcours  (1)
Le profil  (1)
Alain - photo orga  (0)
Yann - Photo orga  (0)
Christophe - Photo orga  (0)
Gilles - Photo Orga  (0)
Lionel - Photo orga  (0)
Renaud - Photo orga  (0)
Serge - Photo orga  (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 AJ
 Le 18/09/2018 à 22h10.

Merci pour le CR et la vidéo Lionel.

Yann, belle cascade en effet. Je crois que tu peux commander un nouveau maillot. Heureusement rien de grave. Je te rejoins sur la rando : top comme d'hab.

 

 yann32
 Le 18/09/2018 à 21h26.

Merci pour le CR, super rando comme d'habitude. La plus belle gamelle de ma carrière pour moi, heureux de m'en sortir sans trop de dommage, grâce à mes épaulettes artisanales. Le choc initial m'a laissé une bonne douleur à la tête de l'épaule, après la rando surtout, la 6ème était difficile à passer sur le van. Mais rien de cassé, la glissade qui a suivi a laissé des hématomes dans le dos mais superficiels, sauf pour le maillot. J'ai failli regretté la mentonnière, la joue ayant un peu raclé la poussière. Dans quelques jours, tout sera en ordre.

 gilou31
 Le 18/09/2018 à 07h11.

Merci pour la partage, bravo à la team !

 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact