Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (5) - Connectés (0) ]
 
Bruniquel - Sud et remontée vers Les Abriols
 
Par Heretic, le 27/12/2005.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 2432 fois.
 
 
 
Distance : 37 kms
Dénivelé : 1000 m+
Vit. moyenne : 11 km/h
Tps total : 04:40:00
Tps roulage : 03:15:00
Participants : Heretic, OliVtt .
 
Niveau :    Loisirs
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
Cette fois, c'est l'hiver ! Noël est juste passé, le buffet est bien rempli, il fait froid dehors, bref une ambiance à musarder gentiment au coin d'un bon feu de cheminée...
- Allo ? Demain 11h00 au départ de Bruniquel ? ... T'es motivé toi ? ... Ah (et merde) ! Bon ben OK alors, à demain...
Et là, tu repenses à Evelyne Dhélia qui t'annonce -4°C au matin et 0°C au plus fort de la journée... Dans la grisaille. Bref, tu te dis que finalement il aurait peut-être mieux valu ne pas avoir posé cette journée de congés...
Allez, on est des warrior, Papa Noël a été gentil, il a même pensé à une veste WindStopper, on a acheté des vélos qui valent (beaucoup) trop chers : faut rouler, point barre. Et puis on aime ça, hein !
Rdv à 10h30 près du cimetière, comme d'habitude. Rapide briefing : on change de berge pour partir vers Montricoux et repiquer vers le sud. Au début, pas trop chaud pour cette destination, je revois rapidement mon jugement : c'est (aussi) du tout bon. Les singles succèdent aux singles, du grand grand plaisir de vtteux.
Nous passons St-Maffre, puis contournons une ancienne carrière, ce qui nous mène sur la crête qui domine la Vère par sa rive gauche.
Point culminant, et paysage givré. La nature est figée dans un écrin blanc et curieusement le froid ne se fait pas trop sentir... tant qu'on ne s'arrête pas.
Nous empruntons un sentier qui longe la crête de ce versant : génial ! Puis nous rejoignons les Nouals et essayons un nouveau chemin qui nous amène sur un autre point culminant qui domine toute la vallée : la descente qui s'ensuit est rapide, peu technique mais fort sympathique et surtout débouche sur un autre de ces sentiers si appréciés.
La suite est connue : Un bout de route jusqu'à St-Martin et barre à droite, direction Mespel par un single superbe, physique, en montée incessante avec un final costaud dans les caillasses et racines. Nous croisons le GR46 mais le délaissons pour continuer tout droit sur un autre sentier magique ! Ondulant, joueur, étroit, mais nous n'y traînons pas : les chasseurs aussi apprécient les lieux. Bref, c'est avec plaisir que j'aperçois le panneau Mespel qui nous délivre d'une ultime grimpette bitumeuse.
OliVtt projetait une petite boucle que finalement nous ne bouclerons pas, faute de temps et par crainte de devoir descendre trop loin vers Puycelsi. Nous poursuivons donc par une route forestière des plus désagréables : le froid se fait omni-présent et ça monte à 6 à l'heure sur un sol coûteux en énergie. Lorsque le sommet est enfin atteint, l'organisme est bien entamé ! Un dernier effort pour rejoindre les Abriols avant dentamer la cerise sur le gâteau d'une virée fort agréable. Au programme la descente (que je ne connaissais pas encore) vers l'Escourat !
La descente sur Penne est déjà fort honorable, mais celle-ci l'est encore d'avantage : 7 minutes de descente non stop, bien bastonante, avec quelques virages relevés, des passages techniques, de la rocaille... et l'automne : des feuilles ! Epaules, jambes, et bras sont mis à contribution comme rarement... Ca secoue terriblement et je lève le pied avant l'arrivée : doigts gelés au contact permanent des manettes de frein, pieds complètement congelés, et pour finir le tout : ça tétanise au niveau des bras ! Celle-là, je la mets derrière l'oreille, faudra la refaire !
Notre périple prend fin par la route. Il est temps d'arriver : les pieds et les mains sont transformés en glaçons, heureusement pour le reste ça va !
Finalement, ç'aura été une super rando, les sentiers découverts à cette occasion valent ceux que je connaissais déjà, et nul doute que Bruniquel constitue LE spot de la région : du tout bon. Ne parlons pas des nombreux chemins que nous avons laissé de part et d'autre et qu'il faudra explorer dans le futur : quel potentiel !!!
Attention toutefois, par sol gras, cette rando doit être difficile : la terre rouge est omni-présente et la rocaille moins dominante que sur les autres versants.
Perso, je suis fort satisfait, superbe parcours, ambiance paisible et puis j'ai eu nettement moins froid que ce à quoi je m'attendais. Merci Oliv' d'avoir fait l'orienteur de service.
Dommage, j'aurais bien pris un chocolat chaud moi ! ;-)
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (30)    Haut de page
Préparatifs.  (1)
Aujourd'hui, on part vers le sud... là-haut !  (0)
C'est parti, comme d'hab : génial !  (0)
Un nouveau single magique.  (0)
Le même.  (0)
Ne pas mettre les pieds dans l'eau, sinon c'est la congélation garantie.  (0)
Première avarie : c'est Oliv' qui s'y colle, pb de dérailleur.  (0)
Vue sur la vallée de la Vère : fin de la 1ère ascension.  (0)
Ca grimpe, hein ?  (0)
Superbe paysage : l'hiver a fait son oeuvre.  (0)
La terre ocre se démarque sur le fond blanc.  (0)
Dire qu'on a gravi tout ça !  (0)
Bon alors ?! à gauche ou à droite ?  (0)
Ben oui, ce single est superbe mais la pente a raison de mes jambes.  (0)
Attention la tête.  (0)
On dirait l'Ecosse... ou les causses, au choix !  (0)
Superbes paysages.  (0)
Début d'une des 2 grosses descentes de la journée.  (0)
Ca rappelle une piste de KL !  (2)
Et en bas, on renoue avec les singles typiques.  (0)
Tout simplement impeccable à rouler.  (0)
C'est mon tour : crevaison roue AV.  (1)
L'entrée du sentier qui mène à Mespel.  (1)
Oliv version "montée impossible".  (0)
Ca monte, c'est en dévers et en prime on ne voit pas la trace : que du bonheur !  (0)
On rejoint le fameux GR.  (0)
heretic en termine avec l'ascension sur Mespel.  (0)
La forêt s'est vêtue de blanc.  (0)
Hivernal !  (0)
La carte (c) IGN  (0)
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 olivtt
 Le 28/12/2005 à 18h55.
Ben pas de regrets, et content de mes chaufferettes. On est restés dehors le max raisonnable à mon avis...plus nous aurait gaché la sortie.. et le mardi est le jour de fermeture du seul troquet de Bruniquel.
 FONF31
 Le 28/12/2005 à 18h20.
Jolie virée les gars du "classic" Bruniquel.Les dégringolades donnent envie.Merci pour le topo carte.
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact