Chain Reaction Cycles
Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (5) - Connectés (0) ]
 
Cazilhac - Remake 60 kms Birado 2006
 
Par Heretic, le 23/02/2007.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 2232 fois.
 
 
 
Distance : 62 kms
Dénivelé : 1455 m+
Vit. moyenne : 12 km/h
Tps total : 06:30:00
Tps roulage : 05:02:00
Participants : diagonale31, Heretic, olivtt, papenoo, woody, XIII, Louis .
 
Niveau :    Engagé
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 4 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
Peu de roulage au cours des derniers week-end, un temps pourri prévu pour le prochain, il n'en faut pas moins pour motiver quelques copains à venir rouler en ce vendredi qui s'annonce plutôt beau...
L'idée soumise par papenoo de refaire le parcours de la Birado 2006, dans sa livrée 65 kms, remporte la majorité des suffrages. Histoire aussi de redonner la cote à la Birado auprès d'Olivtt et moi-même, le parcours 2005 nous ayant relativement déçu.
Rdv donné à Cazilhac, nous serons finalement 8 au départ, Woody, Diag31 & fils, Louis, et XIII, l'invité mystère venant s'échauffer pour la garoutade prévue dimanche, complétant les sus-cités.
Le ciel est encore chargé de grisaille lorsque nous démarrons ce parcours, mais les premiers tours de roue ont tôt fait de nous réchauffer, les muscles et le coeur : à peine quelques hectomètres de bitume que déjà nous suivons un petit sentier sympa, fait d'ondulations, à profil globalement ascendant. L'entame est prometteuse, et c'est bien agréable de serpenter entre les pins, mais ça s'annonce plutôt physique, pas trop de plat... Nous contournons le lac de Cavayère après une première petite descente, et après Montirat, nous reprenons un mono-trace de toute beauté, en crête, qui joue de la montagne russe, dans un décor superbe qui sent la provence. Roc Naout franchi, nous remontons vers le GR36 pour rallier Monze par une descente pas bien longue, mais en goulet technique avec quelques marches (faut que je passe chez le dentiste pour mon pédalier) : banane de mise sur les visages, du tout bon !
Après l'unique réparation pneumatique du jour, nous repartons et traversons Monze, joli petit village, en creux de vallée puis entamons une nouvelle ascension vers la Borio de Bourjade, sur piste d'abord puis sur un single bordé de buis, rocailleux, mais qui se monte tranquillement, excepté un ou deux très courts passages plus costauds.
Nous venons de prendre pas mal d'altitude et certains, par manque de pratique, commencent à souffrir, Diag et Nicolas ainsi que Louis nous abandonnerons à ce point pour rentrer tranquillement sur Cazilhac.
Les survivor que nous sommes vont s'en donner à coeur-joie, à commencer par une bien belle descente, dégagée mais rocailleuse, de quoi lâcher les watts, même si le final entre les végétations épineuses rampantes invite à garder la trace... Nickel !
Une portion champêtre dans les vignes, en léger faux-plat nous donne un peu de répit. Pas tant que ça finalement, vu comme le sol est mou, la débauche d'énergie n'est pas négligeable... Un peu de goudron plus loin, nous faisons une rapide pause casse-croûte, tranquilles au milieu des thyms, avec une superbe vue sur les collines au sud.
Difficile de s'y remettre d'autant que ça grimpe, et la côte de Monplaisir porte bien mal son nom dans ce sens. Ceci dit, lorsque le sommet est atteint, c'est du bonheur pur jus : le mono-trace de crête ondule joyeusement, zigzagant au gré des végétations basses, on en prend plein les yeux et le single est joueur, incitant une fois de plus à lâcher un peu les manettes. Nous effleurons Montlaur et repartons pour un nouvel épisode difficile. Une petit route d'abord, se transformant en piste nous emmène sur les hauteurs de la montagne d'Alaric. Il fait chaud, les organismes retrouvent quelques sensations perdues depuis longtemps, et c'est avec une certaine difficulté que je rejoins régulièrement mes copains contraints à faire des pauses régulières s'ils ne veulent pas me perdre au beau milieu du massif !
La montagne est plutôt pelée en cet endroit et nous retrouvons la forêt pour notre plus grand bonheur alors qu'une superbe descente, étroite, rapide mais peu piégeuse nous redescend vers une oliveraie quelques 150 m. plus bas. Super ! Les épisodes ludico-descendants succèdent au dramaturgies ascensionnelles, mais globalement, que ce parcours est beau ! C'est du très bon circuit, rien à voir avec la livrée du 45kms de 2005...
Et nous poursuivons alors que certains souffrent (beaucoup) plus que d'autres, et cette nouvelle côte qui se présente n'arrange rien : 4 kms pour 250d+, rien de méchant, sauf quand on est déjà un peu entamé ! Passons sur le temps nécessaire à atteindre le sommet, fort heureusement par de la piste assez roulante. Je préfère ici m'attarder sur le sentier magique qui suit : d'abord en crête, quelques petits coups-de-cul comme pour mieux faire apprécier la géniale descente qui vient ! 2 kms pour 280d-, pas mal, d'autant que quasiment aucun piège, hormis deux marches solides sur le final, ne viennent ternir le tableau d'un sentier de toute beauté, à faire absolument si l'on vient dans le coin. Les sourires ont vite fait d'effacer les grimaces sur les visages des plus fatigués.
Nous écourtons tout de même le parcours initialement prévu, faute de condition, et les dernières côtes sont difficiles à avaler. D'un point de vue personnel, il était grand temps d'en finir et le manque de pratique des dernières semaines s'est fait grandement sentir, mais c'est très satisfait qu'au final je constate que mon compteur indique 61,85 kms pour 1455d+ en 5h02' de pédalage...
Je conclurai en disant que généralement, il faut une grosse rando pour ouvrir la saison, l'an passé ç'avait été la cordiolo, pour cette année je considère que c'est fait ;-)
Concernant le circuit de cette birado 2006, le parcours est très sympa, avec peu de répit, de longues côtes et de bien belles descentes, les sections à single sont fréquentes et le décor ambiant magique ! A renouveler en meilleure forme prochainement :-)
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (17)    Haut de page
Le début de la 1ère descente !  (0)
Ca commence bien :-)  (0)
Séquence jardinage...  (0)
Tandis que le ciel se troue peu à peu.  (1)
Les sentiers du bonheur (Roc Naout)  (0)
Le GR36 avant de descendre sur Monze.  (0)
La région est assez vallonnée...  (0)
Yep, il va falloir descendre...  (0)
Woody concentré ! Si, si, regardez bien ;-)  (4)
XIII qui se met en jambes pour la garoutade.  (0)
Olivtt...  (0)
Petite pause champêtre.  (0)
Le sentier de crête qui mène à Montlaur : du 100% pur jus !  (0)
XIII  (2)
Oliv' dans une des superbes descentes du parcours...  (0)
Extrait de sentier .  (0)
Un sentier dans le massif de l'Alaric...  (1)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 Heretic
 Le 28/02/2007 à 18h07.
A refaire en meilleure condition physique, mais que c'est beau !
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact