Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (7) - Connectés (0) ]
 
Coursa\\\\\\\\\\\\\\\'n Bike
 
Par azimutant31, le 08/05/2016.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 1452 fois.
 
 
 
Distance : 36 kms
Dénivelé : 900 m+
Vit. moyenne : 13 km/h
Tps total : 02:52:00
Tps roulage : 02:40:00
Participants : .Azimutant31 .
 
Niveau :    Sportif
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 

La première édition m’avait enchanté aussi quelles que soient les prévisions météo, je ne pouvais rater la deuxième. Et j’en ai pris plein la gueule…

Le vent d’Autan ne devait pas être un problème car ce secteur de la Clape en est protégé. Par contre c’était le troisième jour de vent. Et comme le dit le proverbe, la pluie arrive le troisième jour ou le sixième.

J’arrive de bonne heure pour faire le parcours de 52km le plus au sec. Le départ est identique à 2015 jusqu’à Fleury. Ensuite la navigation devient vite très compliquée. La multitude des parcours proposés et les nombreux changements de direction imposent une attention de tous les instants. Je roule un peu trop vite et manque régulièrement des balises. Je lève un peu plus la tête pour essayer de repérer les rubans qui se sont entortillés dans les branches pendant la nuit. Rares sont les bouts droits et les changements de direction n’ont rien d’intuitifs car de nombreux passages ou liaisons ont été ouverts pour l’occasion. Les premières gouttes se font sentir. Au km 10 on traverse la route de Mader pour déboucher sur une bifurcation. Dilemme, à gauche le circuit de 25, à droite celui de 35km. Où sont passés les circuits de 45 et 52km ? Comme la pluie redouble je me rabats sur le 35km. Je rattrape 2 randonneurs qui eux aussi n’ont pas vu d’autre bifurcation. Enfin le premier ravito au km 15. Même lieu de croisement qu’en 2015 où convergent tous les circuits. Je suis le troisième à l’atteindre. On me confirme que je n’ai rien raté, c’est juste que le balisage n’était pas assez explicite. Un peu de liquide/sucré/salé et je m’élance sur la boucle 45/52km. Superbe tracé au-dessus d’Armissan que l’on finit par traverser pour s’engager au-dessus de la combe du Crouzals jusqu’à la carrière du plan du Roy. Elle pourrait être recyclée et faire un magnifique amphithéâtre. Arrive le plan d’Izard puis des tournicoutis dans les combes d’Amans et de Laurent. Retour à Armissan, la pluie devient pénible. Les gouttes tombant de mon casque activent l’écran tactile de mon GPS, heureusement verrouillé. A la sortie d’Armissan on remonte vers le ravito par l’ancien chemin de Fleury et une multitude de sentes tortueuses. Ravito au km 26. Liquide/sucré/salé avant de chercher la suite. Je décide de continuer sur le 52km, ne serait-ce que pour avoir une belle trace. Ce sera une boucle supplémentaire de 6km, de part et d’autre du ruisseau de Dons, avant de tangenter l’autoroute et revenir vers Armissan en face de la ruine située sur la route de Vinassan. J’interroge mon GPS, il me reste 2 km pour remonter au ravito central. La montée est sévère, l’an dernier dans l’autre sens c’était plus facile. A moitié montée, redescente vers Armissan pour suivre un single à flanc, au-dessus d’une vigne. J’ai hâte d’en finir. Au passage d’un petit fossé mon pied gauche se bloque net, OTB et paf dans le nez. Visière envolée, dents douloureuses, lunettes cassées, GPS arraché par le quadriceps, guidon et selle tordus et flaque de sang parterre. C’est le nez qui a pris le plus cher. Pas de perte de connaissance, mais je me fais tout seul le protocole commotion cérébrale. Cela semble OK.  Je découvre le grillage à moitié enterré qui m’a stoppé net. J’essaie de l’écraser ou de l’arracher pour supprimer ce piège, sans succès. Dilemme, je remonte au ravito, j’attends quelqu’un ou je rentre direct par la route ? Le plus rapide et le plus sûr me semble être l’option route. J’étais le premier sur cette boucle de 6km, par certain que d’autres s’y aventurent compte tenu de la pluie. J’ai 31km et 900mD+ au compteur, j’aurais bien aimé faire le circuit complet. On verra en 2017. Après Vinassan je rattrape 2 randonneurs qui font aussi l’option route mais ils ne restent pas dans ma roue malgré le vent favorable. Arrivé à Coursan, les organisateurs s’inquiètent à la vue de ma figure et du maillot sanguinolents. Arrêt au stand des secouristes qui nettoient ma figure. C’est quand même bien entaillé ! Vous devriez aller aux urgences à Narbonne. Je récupère ma bouteille de rouge, offerte à tous les participants (250 environ) pour rallier à contre cœur, l’hôpital de Narbonne. C’est pas la Cours’an Bike. Aucun panneau n’indique la direction de l’hôpital. Je finis par rentrer aux urgences à 11H00. A 13H30, un seul patient a été appelé ! A ce rythme j’y serai encore à Pentecôte. Je rentre donc à Gruissan où ma moitié doit s’inquiéter. Après une bonne douche et examen approfondi des dégâts je me convaincs que l’option points de suture n’était pas forcément nécessaire. Je n’ai pas la gueule de Titibogoss et ne suis plus à une cicatrice près. Et comme le disais le plus célèbre des Narbonnais : Heureusement que j’avais le nez, sinon je prenais le talus (son poing) en pleine figure . W. Spangerro.

Merci à David, Michel(s), Philippe et leurs potes du GSCN pour ce magnifique tracé et toute l’énergie que vous avez déployée pour cette organisation. A bientôt au Roc Minervois, et ici en 2017 pour la troisième édition.

 

 
 
- Aperçu des photos -
     Haut de page
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 azimutant31
 Le 10/05/2016 à 22h28.

Pas de quoi s'en faire. Tant que ce ne sont que des rayures de carosseries et que le chassis est OK, roule la mécanique.

WAF pour Conilhac mais ce WE je roulerai.

 fossile31
 Le 10/05/2016 à 21h56.

P.t..n Didier, champion des accros en dessous du pédalier, je connaissais le fox terrier, le cochon truffier

et maintenant le rider ratisseur, arrête on a encore besoin de toi. Bon rétablissement!

 Yves100
 Le 10/05/2016 à 20h34.

Bon ben faut se remettre des émotions maintenant Didier. Ça devrait pas durer longtemps la remise en forme, et ce sera donc très court sans bike Smile

 

 

 azimutant31
 Le 10/05/2016 à 16h52.

Si quelqu'un a fait le 52km voire le 45km, je suis preneur de la trace pour compléter celle que j'ai.

 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact