Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (7) - Connectés (0) ]
 
Deux bosses autour de Bagnères
 
Par Heretic, le 21/06/2008.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 3364 fois.
 
 
 
Distance : 45 kms
Dénivelé : 1600 m+
Vit. moyenne : 11 km/h
Tps total : 06:30:00
Tps roulage : 04:06:00
Participants : guivtt, Heretic, lcoadik, olivtt, power, random, spire89, titounet31, woody .
 
Niveau :    Sportif
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 7 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
Un samedi en Bigorre...
Voilà bien longtemps que ça ne m'était pas arrivé. Et là, sympa, un bon nombre de copains de roulage habituels se laissent tenter par le déplacement sur Bagnères de Bigorre pour découvrir le spot. Ce sera donc l'occasion de faire plus long que d'habitude et aussi une première pour moi que d'enchaîner les deux bosses habituellement arpentées à l'unité.
Le jour est bien choisi, il fait grand beau, il va faire chaud, et nous aurons fort à faire tout de même puisqu'il s'agit d'abord de monter vers le Lhéris et son superbe panorama puis vers le Monné en balcon sur le Pic-du-midi.
Je dégouline déjà des 13 petits kilomètres qui m'ont mené de chez belle-maman jusqu'au point de rendez-vous en bas du vallon du Salut. Il fait déjà bien chaud quand les copains arrivent. Retrouvailles (Olivtt, power31, titounet, woody, random, spire), présentations (lcoadik et guivtt), montage des vélos, et c'est parti dans la joie et la bonne humeur au milieu des rues de la symathique petite ville de Bagnères. Nous franchissons l'Adour, qui débite franchement (petite pensée pour fonf et patatrice en voyant les portes du parcours de kayak (ou canoë ?)), et entamons la première montée du jour. De la petite route ombragée jusqu'au col des Palomières où nous marquons une première halte pour profiter du majestueux point de vue sur les Baronnies. Nous laissons le bitume à cet endroit pour emprunter, sous les encouragements de 2 papys sympas sponsorisés par Bianchi, une chaude piste vers Bernadaus. Le soleil tape déjà assez fort et les gouttes de sueur tombent à pleins seaux. A Bernadaus nous optons pour la piste qui part vers l'est plutôt que de suivre le circuit balisé. Judicieux choix pour qui aime monter tranquillement au train. Ca vaut le coup car le pourcentage est relativement constant, plus costaud dans la portion finale, mais ça passe assez bien. Qui plus est, la vue sur la vallée au dessous du bois de Tournarisse est grandiose : il y a un sacré creux à droite !
Le carrefour des pistes est atteint et nous rattrapons du même coup le circuit balisé. Deux ou trois bons gros coups de cul plus loin, la forêt laisse peu à peu la place à une grande prairie qui met en scène l'impressionnant casque de Lhéris sur la gauche. Le décor est sublime et nous faisons une pause bien méritée qui signe la fin de la première ascension du jour. Le temps de saluer un berger et quelques trailers, visiblement affûtés pour supporter la rudesse des lieux, nous poursuivons en commençant à voir le sentier basculer dans le bon sens. Un joli passage en sous-bois a été victime de l'urbanisation forestière : adieu single cassant, bonjour la piste ! Dommage mais pas grave, nous oublions bien vite ce triste destin de sentier, pour nous gaver les mirettes de la vue qui s'ouvre au fil des tours de roues... Le Teillet fait office de tremplin vers la vallée de Campan, sous l'oeil de sentinelle du Pic du midi. Sur notre droite on peut admirer Bagnères au loin et surtout, je prends un malin plaisir à faire saliver les copains en leur expliquant que notre chemin est là, sur la droite, et que donc ça va descendre, un bon moment !
Mais auparavant, nous plantons nos montures pour les troquer contre sandwiches et autres salades. Lilian a eu la riche idée de visiter le marcher de Bagnères en nous rejoignant, et de s'équiper de délicieuses saucisses sèches qui font le bonheur de tous. Merci ;-)
Allez, c'est parti pour environ 700d-. Woody et Lilian se jettent à corps perdu dans la bataille et semblent se tirer une petite bourre à leur niveau. Les autres, plus sages profitent du caviar, savourant chaque épingle, chaque passage cassant ou marchette de la longue et ombragée dégringolade. Le pierrier à gros galets annonce la fin des réjouissances, au moins pour ce premier acte.
Les poches à eau sont rechargées fissa (2 secondes suffisent pour 3 litres) à la Fontaine de Crastes. L'eau coule à flots, et l'ambiance et l'eau rafraichissantes de la fontaine font baisser la température de nos organismes.
Tandis que certains autochtones sympathiques sont en plein apéro-terrasse, nous passons le bourg d'Asté, en retrouvant la chaleur de la vallée. Ouarf, un morceau de bitume bouillant plus tard, nous bifurquons à gauche, direction les sous-bois et leur ombre appréciable pour finalement rejoindre le vallon du Salut depuis le haut et ainsi entamer la seconde moitié de notre rando vers le Monné.
Sage décision, car initialement j'avais prévu de remonter depuis Baudéan, c'eut été très certainement beaucoup trop chaud dans tous les sens du terme. Au moins par la croix de Manse et les portes de fer, la petite route de montagne est ombragée et offre un pourcentage à peu près constant, hormis un ou deux passages qui demandent un peu de mental.
Les cuisses commencent à chanter un peu quand au rond-point d'Esquiou nous prenons à gauche vers le Monné. mais au moins nous quittons le goudron pour poser nos crampons sur un gros chemin. Sur notre droite, le Pic domine tout, en face, on peut admirer le Casque de Lhéris au pied duquel nous étions il y a encore peu. Bref, ça monte, mais il y a de quoi se changer les idées dans ces paysages grandioses. Quand ça bascule enfin pour de bon, la piste laisse la place à un superbe sentier à racines apparentes, un poil technique, dans un bois d'épineux aux senteurs résine. Panard total quand à nouveau la vue se dégage sur le Tucou puis toute la plaine de Bagnères à Tarbes. La brume lointaine est sans équivoque : la chaleur est bien là, l'été se serait enfin décidé !
Emmenés par la pente, Jeff et Lilian nous abandonnent préférant le tout-droit pentu à la joie et la tranquillité des épingles du très beau chemin qui descend au gré des blocs de pierre. Le groupe s'étire pour mieux se regrouper sous le Tucou, après un passage cassant très technique, au milieu d'un paisible troupeau de vaches. Un dernier petit run pour rejoindre la croix de Manse. Certains commencent à souffrir, mais après pareille sortie, c'est normal.
Le Bédat, gagné par un sentier bruniquelien, est la dernière difficulté et nous apprécions de regagner les sous-bois du Mont Olivet. Un superbe single tortillard au tapis de feuilles nous ramène sur le bas dans une super agréable enfilade d'épingles. Une dernière brochette de petites épingles bien fraîches dans le creux de la descente et nous revoici à Bagnères. Fin du deuxième acte. Ca suffira pour aujourd'hui :-)
Au final, même si les jambes étaient bien lourdes à l'arrivée, je suis super ravi de cette superbe sortie : décors de montagne, montées longues, descentes magnifiques, enchaînement des deux difficultés finalement bien digéré et surtout très heureux d'avoir enfin pu partager ce merveilleux spot avec les copains. A refaire, quand vous voulez ;-) Lilian, même si je connaissais en grande partie le parcours, merci de nous avoir guidé si gentiment ! J'espère bien qu'on roulera à nouveau ensemble lors de mes prochaines visites en Bigorre :-)
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (33)    Haut de page
Première pause au col des palomières (810 m.)  (1)
La forêt s'éclaircit en touchant au but...  (0)
Le casque de Lhéris est enfin en vue (après 2 bonnes heures de montée)  (0)
Petite pause fraîcheur à la cabane de berger (1303 m.)  (0)
Nous nous apprêtons à redescendre pour de bon (après un passage en sous-bois un peu ondulant)  (0)
Un dernier petit coup d'oeil sur le sommet  (1)
Début de la descente ! 700d- à s'envoyer, un must !  (0)
On descendra finalement après une pause pique-nique à l'ombre des grands feuillus  (3)
La vallée de Campan  (4)
Les batteries sont rechargées, on peut repartir  (0)
Un dernier petit coup d'oeil vers Bagnères, et .........  (0)
... gaz vers la vallée !  (0)
Olivtt  (0)
Random  (1)
power talonné par guivtt  (0)
lcoadik, en bon local ouvre la voie  (3)
Woody sur une monture inhabituelle  (3)
titounet sur son blanc destrier (non, tu n'auras pas ma selle :-))  (0)
Olive sur Georges... Même le photographe se laisse surprendre par la vélocité du Yeti  (0)
Spire  (0)
Random  (0)
Et Guivtt ferme la marche  (0)
Remontée vers le Monné, pause forcée (et bienvenue) sur crevaison  (3)
Rond-point d'Esquiou (1034 m.) Il fait chaud chaud et les cuisses commencent à souffrir  (0)
Devant : le Monné et sa coiffe végétale...  (2)
A droite, un joli balcon sur le Pic-du-midi  (0)
Et quand ça bascule vers le Nord, c'est que du bonheur !  (3)
Le Tucou, le rocher devant Guivtt, poste avancé sur la route forestière empruntée pour la montée  (3)
L'équipée sauvaaaaaaaage :-)  (0)
C'est pentu et cassant, certains ne s'y risquent pas  (2)
Woody s'est fait une nouvelle copine (même si ce n'est pas une normande ;-))  (2)
Ce matin nous étions là-bas, on aperçoit le Lhéris  (0)
Un dernier cliché, et pourtant ce n'était pas le dernier sentier. Les derniers singles ne sont pas en photo, devinez pourquoi...  (9)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 fredotiti
 Le 05/08/2013 à 12h29.

Trace excellentissime descente XXL qui redonne la banane : faire attention au niveau de la D 935  un pan de montagne s'est effondré il y a 6 mois: je vous conseille de continuer sur la D 935 et après les grottes de Médous prendre sur la gauche la montée raide qui rejoint la trace.

 power
 Le 24/06/2008 à 11h04.
Exact !!!! il avait même saboté sa pédale pour pouvoir s'arrêter plus longtemps, mais ça n'a pas complètement fonctionné !!!
 Heretic
 Le 24/06/2008 à 09h05.
Allez Olivier, avoue ! Tu t'es auto-crevé car tu l'étais toi-même et ça t'a permis de faire une pause ?! :-)
 olivtt
 Le 23/06/2008 à 22h44.
-> Spire si tu veux parler de la crevaison, ben écoute y a comme un pb parce qu'en fait la chambre n'est pas crevée....impossible de trouver le trou (dans l'eau), j'ai laissé la chambre gonflée depuis 2 jours, elle a pas bougé...T'aurais pas dégonflé ma roue par hasard alors que j'avais le dos tourné ?
 titounet31
 Le 23/06/2008 à 21h45.
Laurent, je dois t'avouer que pendant un moment je m'en suis voulu grave de t'avoir forcé un petit peu la main Vendredi soir. Mais tu as tenu bon, chapeau pour le mental! Pour le reste tout a été déjà dit, c'était du 5 étoiles !! Bravo et merci aux GOs et guides du jour: L&L !!!
 spire89
 Le 23/06/2008 à 21h20.
au fait Olivier, je te dois combien pour le coup de la panne ??? ;-)
 spire89
 Le 23/06/2008 à 21h17.
je savais très bien qu'en acceptant de venir sur un parcours de ce type j'allais en chier (mais je ne m'attendais pas à ce que ce soit à ce point), d'une part à cause de la fatigue accumulée de la semaine preécédente et se rajoute à ça une grosse chaleur. la première côte est bien passée par contre la deuxième.... gros coup de bambou, moteur en panne, quand ça veut pas, ça veut pas. ça vallait quand même le coup de ne pas lâcher l'affaire vu ce qui nous attendais après ;-). merci pour votre soutient, ça fait plaisir même si sur le moment, fallait pas trop me titiller. j'en retiens quand même un très bon moment et je me suis bien amusé (seul regret, les descentes sont toujours trop courtes ;-)) d'où la note pour le fun. A refaire donc mais quand je serai plus en forme en ce qui me concerne. Satisfaction supplémentaire, 1600m de D+, reccord batu, j'avais jamais dépassé 1450m.
 guivtt
 Le 23/06/2008 à 21h12.
Un grand merci à Heretic pour avoir eu l'idée génialisssime d'organiser cette sortie et merci à tous pour votre sympathie. J'amèliore ma condition physique (je vous avouerai que j'étais un peu sec sur la fin et eu un peu mal aux reins dimanche..) et je reviens dès que possible...
 olivtt
 Le 23/06/2008 à 20h17.
un pudique, il sait contenir sa joie. ;-)
 Heretic
 Le 23/06/2008 à 19h51.
--> Woody, exactement la remarque que nous nous faisions avec Olivtt cet après-midi ! Chapeau, parce qu'à la croix de Manse, je ne donnais pas cher de sa peau de free-rider ! Mais que nenni, le Spire a un moral d'acier et a tout bouclé avec les copains ! Bravo !
 woody
 Le 23/06/2008 à 18h58.
Je note le très bon esprit de Spire qui, malgré des moments difficiles, met une note "fun" au maximum! Chapeau!
 woody
 Le 23/06/2008 à 13h57.
Vraiment une très belle sortie! Les descentes étaient vraiment top et variées du début à la fin. Les montées passaient convenablement, mais la chaleur n'a pas aidé! Et bien évidemment les paysages de montagnes étaient magnifiques!
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact