Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (5) - Connectés (1) ]
 
Dourgne - montagne noire
 
Par apache31, le 20/11/2005.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 3644 fois.
 
 
 
Distance : 33 kms
Dénivelé : 1000 m+
Vit. moyenne : 13 km/h
Tps total : 00:00:00
Tps roulage : 00:00:00
Participants : Rowel, Apache31, Jo-Black666, Laurence, ...?..., VaRouler .
 
Niveau :    Loisirs
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
9h15 : je suis seul avec Jo-Black sur la place centrale de Dourgne,265m, il fait frais et il n'y a pas un forumeur en avance.
9h25 : tout le monde arrive groupé en 1mn. Présentations, serrages virils de mains, bises aux filles (ça change) et on roule. On est une bonne douzaine au départ.
9h35 : on sort du village, direction la carrière pour une ascension tranquille sur piste puis sur des chemins de plus en plus petits et étroits pour finir par tracer derrière Rowel, notre guide du jour, directement (déjà) au travers de la forêt. Traversée de champs, reprise de la route et fin sur un sentier pour arriver sur la crête à la croix de Fangasses (763 m d'altitude).
Le refuge des chasseurs est entouré de voitures et remorques à chiens, et renseignements pris auprès d'un postier (celui de la chasse, pas du courrier) on décide de contourner la battue en cours ; on est des guerriers, certes, mais on n'est pas là pour ce faire trouer le cuir. Single descendant et ondulant dans une forêt multicolore qui, après la montée, nous réjouit tous. Seul incident du jour : un chain-suck de la mort (tout bloqué) de Rowel, réparé plus vite qu'un pit stop de F1. Piste dans la pente jusqu'à Arfons.
Petite halte donnant lieu à un échange de vue sur, je cite en vrac, « l'authenticité du village et sa beauté », « l'été, il n'y fait pas chaud le soir, mais bon dans la journée », « l'hiver, il y fait très froid », « quand le brouillard ne se lève pas pendant 3 semaines », « le moral des autochtones ».
Direction le lac des Cammazes. Pause déjeuner, léger, dans un agréable soleil d'automne, à l'abri du vent qui plus est. On repart encore sur des singles tournoyants et notamment une belle descente longeant un ruisseau, tantôt sèche, tantôt humide, avec feuilles, pierres, morceaux de bois où presque tous se firent quelques « chaleurs » bien senties. L'eau fût très proche !
Rowel nous fait alors découvrir l'un de ses secrets : un single, descendant bien sûr, dans un chemin creux, tout en virages relevés, pas piégeux et où ça roule très vite si l'on s'applique ; une vraie piste de bobsleigh à faire l'hiver dans la neige et en luge pour ne pas perdre son coup de guidon.
Remontée tranquille toujours en forêt puis grande traversée du plateau d'Arfons avec une très belle vue sur les forêts environnantes.
Petit bout de route pour arriver à la table d'orientation de Montalric : jolie vue sur la plaine, l'oppidum de Berniquaut et le lac de St-Férréol. Rowel plonge dans la pente au milieu des fougères pour rejoindre la forêt. Evidemment le sentier visé est encombré d'arbres coupés et nous le longeons zigzagant entre les arbres sur un tapis de feuilles. On fait notre trace.
La descente se fait plus technique, c'est en fait un layon de ruisseau avec pierres humides, branches et feuilles à volonté ; vive l'automne. Plusieurs riders adoptent des postures peu académiques, qui font bien rire les autres, mais évitent l'humiliante gamelle du jour ; tous, sauf moi qui finit une trajectoire plus qu'hasardeuse en faisant un OTB dans un buisson de houx. A noter que le vélo est ressorti, tout seul lui, du houx, à 3 m de là, nonchalamment appuyé sur le talus attendant son maître qui cherchait sa visière au milieu des feuilles. Bilan : une estafilade sous le nez et une chaussure cassée !
On redescend de plus belle vers la plaine. Succession de pistes et Rowel nous dégotte un single au profil de piste de KL, entre les arbres. Tous descendent le c** sur la roue arrière. Reprise de vitesse et enchaînement d'épingles et de dévers. Je me lance à la poursuite de Sherwood, qui résiste mal à la pression (on remet ça quand ?) car ce dernier fait quelques incursions hors trajectoire qu'il rattrape avec brio ; vu de derrière ce fût très très chaud. Bref un vrai slalom spécial entre les arbres : un pied énorme pour tous.
On connaissait la montée impossible et bien Rowel nous a trouvé la descente impossible : près de 50 % ! Seulement la moitié du groupe la passera « on board ». Le demi-OTB d'Amelie (elle n'a peur de rien !), la prudence de sioux de Laurence et la témérité des autres nous fera passer un bon moment de rigolade.
Pour diverses questions de timing nos chemins se séparent là. Je rentre vers Dourgne avec Laurence, Amélie et Ben tandis que les autres repartent pour 100 m de douce remontée sous la carrière pour une dernière plongée/glissade sur le village. Conclusion : que des gens sympathiques (comme d'hab' mais c'est sans doute lié au forum et au site d'Hérétic), un temps idyllique et des sentiers de rêve. Le bonheur. Un grand merci à Rowel qui a su faire un tracé pour tous et toutes, parfaitement équilibré et très ludique et qui, en plus, a bien rangé la forêt très en désordre à notre arrivée.
Quand est-ce que l'on repart ?

Apache31.
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (43)    Haut de page
  (0)
  (2)
  (1)
  (1)
  (2)
  (1)
  (0)
  (1)
  (0)
  (0)
  (1)
  (0)
  (1)
  (0)
  (5)
  (2)
  (2)
  (1)
  (1)
  (1)
  (1)
  (2)
  (2)
  (1)
  (2)
  (2)
  (1)
  (0)
  (2)
  (1)
  (1)
  (1)
  (2)
  (2)
  (1)
  (2)
  (1)
  (4)
  (2)
  (2)
  (3)
  (0)
La carte  (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 Rowel
 Le 22/11/2005 à 23h51.
Les participants : les Varouler : Ben et Mélie, Ughy notre photographe mono-poumon, Robin/Sherwood, Barrie, Michel, Stevens et mister X ?. de VV : Apache, Jo-Black notre 2nd photographe et voiture balai, Jimy, Laurence et moi.
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact