Chain Reaction Cycles
Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (5) - Connectés (0) ]
 
Elbe Centrale, Monte Orello et Monte Tambone
 
Par Silvalain, le 15/07/2015.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 1858 fois.
 
 
 
Distance : 34 kms
Dénivelé : 940 m+
Vit. moyenne : 9 km/h
Tps total : 04:15:00
Tps roulage : 03:45:00
Participants : .
 
Niveau :    Sportif
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 

Ce matin, toujours une température élevée, mais pas de brume de chaleur, ce qui devrait rendre l’atmosphère plus respirable. Cela dit, les quelques km de bitume avant d’engager les chemins suffisent largement pour être « chaud ». Heureusement, je suis à l’ombre pour commencer la première ascension sur une piste caillouteuse. C’est amusant de voir successivement les cotes sud et nord en quelques km. J’arrive ensuite sous le Mont San Martino sur une piste confortable en balcon donnant sur la cote nord au-dessus de Portoferraio et sa baie. Je croise des panneaux indiquant la villa de Napoléon en contre-bas, mais ne connaissant pas le circuit, je préfère m’abstenir de descendre pour remonter (avec le recul, vu ce qui m’attendait, j’ai bien fait). Au Col Reciso, je retombe sur la route, que je suis le long d’une carrière, avant de reprendre un chemin sur lequel je croise de jeunes scouts déshydratés me demandent si je n’ai pas vu une fontaine. Une chance pour eux, je viens d’en voir une quelques dizaines de mètres auparavant. Ils me remercient comme le messie (!), avant que je n’attaque la montée vers le Monte Orello, gratinée de quelques raidards pas piqués des vers… Heureusement, la majorité du parcours se fait en forêt, à part le sommet bien pelé, mais qui offre une belle vue vers le Golfe Stella. La descente en ligne droite sur de la caillasse roulantes et dans les ornières est en peu scabreuse. Pour favoriser l’adhérence, je décide de dégonfler un peu, et là, stupeur et tremblements, en dévissant le bouchon de valve, celle-ci vient avec et je perds tout l’air du pneu arrière. Je me mets à pomper, mais à chaque fois, en dévissant le flexible de la pompe, la valve se dévisse aussi, perdant toute la pression acquise chèrement par cette température caniculaire. Après plusieurs essais, j’y arrive quand même ( je me rendrais compte après la sortie que j’avais un outil pour les valves dans le sac…Alzheimer ?).

Je reprends la descente rapide vers les golfes de Stella et Lacona, mais je suis arrêté par une chaine avec panneau « propriété privée ». Sans alternative, je passe quand même quand je vois une ferme un peu plus loin. Je repère alors un petit chemin qui quitte la trace (donc l’interdiction) en direction du bas, et de la mer. C’est la bonne option, qui me fait retrouver la route du bord de mer, sur laquelle je remarque des campings qui semblent sympa, avec accès direct à la mer. Je la quitte ensuite pour reprendre un piste blanche qui surplombe de jolies criques assez bondées. Je continu et arrive à la fin de la piste, signalée par un panneau. Je me dis que c’est pour les bagnoles, mais comprends un peu plus loin que pour que les autochtones mettent se genre de panneaux, il y a une raison.

Opération Commando.

La jolie piste est interrompue par un monticule de terre, ensuite, cela monte dans un chaos de ravines et rochers, sous le cagnard de mi-journée. Moi qui d’habitude aime les montées impossibles, je me méfie et mets pieds à terre rapidement pour ne pas pousser le cardio dans le rouge trop longtemps. Ce sera ensuite une succession de poussage et franchissements, dans le maquis surchauffé par la canicule et sans un pet de vent. Je me console par les points de vue magnifiques sur les golfes. Après une heure d’ascension, j’attends le sommet du Mont Tambone à 378m au dessus de la mer, avec vue sur trois golfes au sud (Stella, Lacona et Campo) et sur celui de Procchio au Nord.

Je respire un peu avant d’attaquer la descente, qui s’avère très, très cassante. Les orages ont complètement raviné le chemin. Des crevasses de plus de 50 cm découpent le terrain, en compagnie de roches impressionnantes. La fatigue aidant, il me faut être très prudent et je m’arrête plusieurs fois pour passer des passages délicats. J’arrive enfin sur une piste blanche qui m’amène sur une route vers Marina di Campo.

Conclusion : Une belle ballade, qui aurait pu être encore meilleure sans la canicule. Pour ceux qui veulent profiter de la descente, il existe une trace qui monte directement au Mt Tambone et qui ne fait que 22km. Un goût de reviens-y !

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (26)    Haut de page
parcours en rouge  (0)
01 apres qq km de bitume, on attaque les caillasses  (0)
02 vue vers le sud, baie de Marina di campo  (0)
03 vers le nord, golfo di Procchio  (0)
04 cela doit etre sympa aussi en descente  (0)
05 villa de Napoléon 2 bornes en bas  (0)
06 en balcon sur la côte nord, Portoferraio  (0)
07 avant d'attaquer une grimpette, derniere vue vers le nord  (0)
08 heureusement, un peu d'ombre  (0)
09 vue du monte Orello  (0)
10 Golfes Stella et della Lacona  (0)
11 ça va vite, peu d'adhèrence!  (0)
12 début de l'ascension du Mt Tambone, plein cagnard...  (0)
13 je dois faire attention au cardio...  (0)
14 pas à pas, coup de pédale après coup de pédale, je prends du d+  (0)
15 objectif à droite  (0)
16 Marina di campo en bas  (0)
17 Du Monte Tambone, 378m au-dessus de la mer  (0)
18 je viens de là en bas  (0)
19 on voit aussi la côte nord  (0)
20 vers le sud ouest  (0)
21 debut de la descente, y a du gaz  (0)
22 le pire est à venir  (0)
23 j'imagine quand il y a un orage...  (0)
24 je viens du teton droit, on devine la piste à droite  (0)
la spécialité locale, le poisson  (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 Silvalain
 Le 19/08/2015 à 20h13.

En effet, mais avec bébé dans la même chambre et qui ne dormait pas bien, les nuits étaient courtes...Frown

 srbd77
 Le 18/08/2015 à 22h31.

Sympa ces CR de sorties lointaines ... Tu es sur qu'en démarrant plus tôt Wink tu n'aurais pas pu éviter la canicule ?

 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact