Chain Reaction Cycles
Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (12) - Connectés (1) ]
 
La 17ème Caussenarde (2006)
 
Par Heretic, le 04/06/2006.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 2661 fois.
 
 
 
Distance : 89 kms
Dénivelé : 1890 m+
Vit. moyenne : 13 km/h
Tps total : 09:30:00
Tps roulage : 07:04:00
Participants : DegréCel, Pierre31, jcfsw, Heretic, Jean, Nicolas, Stéphane, Giant31 .
 
Niveau :    Engagé
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 2 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
Fichiers disponibles :
Aucun fichier disponible à ce jour.
 
 
- Compte-rendu -
 
 
Caussenarde...
Il est de ces noms qui évoquent de grands événements, un cran au-dessus de ceux habituellement pratiqués. Par le nombre de participants, plus d'un millier, par le site géographique, les grands causses surplombant le magnifique viaduc, mais aussi simplement par leur réputation. Bref, aux dires de ceux ayant déjà pratiqué, je pressentais Millau et sa Caussenarde comme un événement VTTistique majeur de notre région. Je m'étais donc inscrit de longue date pour tâter du causse.
Assez éloigné de Toulouse, nous ne serons malheureusement que quelques forumeurs à nous engager, pourtant l'idée de DegréCelsius était fameuse : louer à plusieurs un gîte qui nous aurait laissé le temps de papoter entre passionés, de visiter un peu la contrée le samedi et nous aurait permis de partir frais et dispos le dimanche sur les grands causses. Etonnament, l'événement a peu mobilisé, et finalement nous étions 4 forumeurs, accompagnés du team DegréCel (Nicolas, Jean et Stéphane).
C'est à l'hôtel que nous avons dormi après une soirée pâtes à la sauce ovalie, écran géant en ligne de mire pour soutenir les rouges et noir... Toulouse en finale ! Paris à la niche, ça commence plutôt bien. Allez, au lit, car demain c'est un gros bout de rando qui nous attend.
Dès 7h00 nous sommes sur le terrain, prêts à démarrer un long périple sous un beau soleil qui annonce une journée prometteuse. Au programme : 85 kms pour Jean, jcfsw, Pierre31 et moi-même, tandis que DegréCel et Nico tenteront le 125.
Un coup de lecteur optique plus tard, nous partons à travers Millau que nous traversons pour enjamber le Tarn et entamer une ascension qui aura tôt fait de nous réchauffer en ce petit matin, un poil frisquet.
Longue est la route (de campagne), et nous prenons notre mal en patience. Ca monte, gentiment, régulièrement, longtemps...
Nous quittons la route dans une épingle pour enfin tâter de la terre locale et c'est un premier single qui nous fait bouchonner. Trop ardu pour permettre un écoulement efficace des centaines de vttistes, nous terminons l'ascension sur le Causse à pieds. Nous attendons DegréCel qui a cassé sa chaîne puis pousuivons en bordure de falaise par un sentier superbe qui ondule et alterne petits coups de cul et descentes courtes mais techniques : ça démarre très fort, la barre a été mise bien haut et les 10 premiers kms sont un pur bonheur ! Je passe sur la vue plongeante vers Millau et son viaduc, splendide en toile de fond. Absolument fabuleux !
La suite est tout aussi géniale alternant sentiers, gros chemins sur les causses et singles cassants : c'est varié, tantôt roulant, tantôt cassant, mais quel pied ! Comme ce petit sentier dans un tunnel végétal, joueur, pas piégeux, rhhhaaaa...
C'est tellement bon qu'on ne voit pas passer le temps ni les kilomètres et déjà le 1er ravito est en vue !
C'est un autre monde : barnum géant, tablée de 15 mètres de long, 400 vttistes en coeur en train de goûter notamment aux excellents toasts à la crème de roquefort, je ne détaille pas les autres agappes, mais c'était très complet... De la grosse logistique, bien rôdée, bien huilée, à ma connaissance pas de fausse note. No comment !
Nous repartons heureux à l'idée de cette suite, qui si elle ressemble à ce que nous venons de vivre, va forcément nous ravir.
Le décor change quelque peu, et niveau végétation les pins prennent le relais, en plus ça va sentir bon ! Les sentiers superbes se succèdent, tortillant en forêt, bien poussiéreux, il ne fait pas bon fermer la marche, on en prend plein les bronches. Une superbe descente en mono-trace plus loin, nous changeons à nouveau de décor pour nous retrouver à flancs de combes sur des sentiers caillasseux, à la sauce Bruniquel au carré ! Ca bastonne sévère par endroits et les portages (très courts) sont fréquents tellement c'est cassant, y compris sur le plat... Mais que c'est bon !
Cette deuxième portion de rando est nettement plus physique que la première, impression confirmée par une ascension pédestre en forêt avec des pourcentages nettement supérieurs à 25%, dur, dur ! En revanche lorsque le sommet est atteint, quel décor ! Vue sur la vallée avec Nant en contrebas. Les habitués disent que la descente qui vient est chaude, dantesque, mythique, bref un grand moment en perspective !
Je confirme, c'est chaud chaud chaud ! Mieux vaut avoir une technique du franchissement d'épingles bien au point et apprécier la glisse, roue arrière fréquemment bloquée dans la poussière sablonneuse et les petits cailloux, le tout ponctué de quelques petites marches dont le franchissement est rendu plus délicat compte tenu d'un pourcentage négatif non négligeable. Quand on en vient à bout, c'est content d'en sortir entier et les épaules en compote. De la descente qui repousse celle de Penne au rayon des articles pour gamins et qu'il faut aborder prudemment, mais un grand moment ! A faire au moins une fois dans sa vie, d'autant que cette dégringolade n'est pas avare en longueur : on en a pour son argent :-)...
Et pour se remettre de ces émotions fortes, les organisateurs ont eu la bonne idée de planter le 2ème ravito à Nant. Du bon gros ravito avec assistance technique si besoin est, des victuailles en pagaille, bref le top !
C'est ici que DegréCel et Nico nous quittent pour poursuivre leur quête sur le grand parcours, tandis que Jean, jcfsw et Pierre31 poursuivons sur notre idée première : boucler le 85.
Et les difficultés sont à nouveau de mise : après avoir longé un charmant petit ruisseau canalisé, dont l'eau fraîche est plus qu'attrayante, nous entamons une piste forestière qui va nous remonter sur les causses. Dur dur, en sous-bois ça va, mais au soleil, ça plombe. Longue ascension au début constante puis nous entamons une répétition d'ondulations bien crevantes qui nous met les cuisses à rude épreuve. Heureusement la beauté du site et les alternances dénivellation positive/négative rendent le tout plutôt agréable malgré la difficulté. Le sol est agréable à rouler, parfois sableux, parfois calcaire, mais joueur et rarement piégeux... Les décors varient souvent avec une belle portion de pinède, c'est génial.
Nous atteignons le causse, pelé, uniquement peuplé d'arbustes bas et de rocaille sur un sol en terre rouge. C'est aride, la poussière vole sous les crampons et le fort vent du nord nous entame un peu plus... Dur, quelques concurrents sont à pied, alors que ça monte en faux-plat assez régulier. Les pauses photos me permettent de récupérer alors que jcfsw connaît quelques faiblesses. Tout heureux que nous sommes lorsque nous apercevons La Cavalerie, synonyme de 3ème et dernier ravito, salvateur.
Là encore on sent que c'est de la grosse organisation, parfait, aucun bémol : il y a de tout...
Physiquement je commence à ressentir quelques douleurs, nuque, selle mais curieusement les cuisses tiennent bon ! Même pas l'ombre d'une crampounette. Tant mieux car ça continue exclusivement par du causse, du causse et encore du causse avec ses ondulations et son bon gros vent de face... Ca devient vraiment difficile, et jcfsw a visiblement repris du poil de la bête , la crème de roquefort a l'air efficace, à moins que ce ne soit autre chose qui ne motive notre compagnon ;-) ?
Bref, dans la douleur nous atteignons le bout du causse avec sa superbe vue sur le pont formidable qui enjambe la vallée d'un trait, d'un seul ! Du grand spectacle...
Et la descente qui nous ramène sur Creissels, superbe, au sol calcaire à flancs de combe, un des moments majeurs de cette caussenarde, sonne le glas de la promenade. Nous traversons Creissels non sans avoir admiré une dernière fois le viaduc et longeons le Tarn pour finalement rallier le parc de la victoire où nous enregistrons notre arrivée environ 9h30 après en être partis !!
Heureux que nous sommes, car seul Jean avait déjà tenté (et réussi) une telle distance à VTT. Pour jcfsw, Pierre31 et moi, c'est un baptême longue distance plutôt réussi, sans trop de souffrance finalement. Au final nous bouclons le parcours 85 avec 89 kms au compteur et 1890m+ à l'altimètre, 7h04 de pédalage, records battus (voir explosés) à tous points de vue en ce qui me concerne ! Un repas bien fourni, et une douche chaude plus tard, il ne nous reste plus qu'à regagner nos contrées respectives, des souvenirs de cette superbe journée plein la tête !
DegréCel et Nico se seront finalement contentés du 105, ayant pris trop de retard entre la casse de chaîne et l'attente du groupe jusqu'à Nant... A priori, ils ont quand même eu leur dose ;-)
Pour conclure, la Caussenarde fait partie des meilleures randos auxquelles j'ai participé, paysages, parcours (mieux que les années passées selon les habitués), organisation (fléchage, ravitos, assistances...), ambiance, bref de la bonne grosse organisation, ultra bien huilée, sans encombre... Je profite aussi de l'occasion pour remercier DegréCel et son team, qui m'ont permis de passer un agréable voyage en leur compagnie : vraiment top le 807 avec la remorque !!
Concernant le parcours, le 85 pourrait se résumer à ceci : 50 kms de pur plaisir en single quasi-constant, puis du causse pendant 30 kms, avec son lot de coups-de-cul et de descentes rapides, roulantes. Final grandiose par la descente de 4kms sur Creissels. Point barre. Simple mais diablement efficace :-)
Alors, pour l'an prochain, on se le loue ce gîte à 20 forumeurs ??? ;-)
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (57)    Haut de page
La carte officielle.  (0)
Les dénivelés officiels.  (0)
La fine équipe au départ (il est 7h15).  (0)
On y va ?  (0)
Dans la première ascension.  (0)
Fin de la grimpette...  (0)
...Superbes paysages.  (0)
Millau et son viaduc (dire qu'on était en bas il y a à peine 3/4 d'heure !)  (0)
Un des tout premiers singles.  (0)
Site de toute beauté.  (0)
Jean, jcfsw, et Pierre...  (0)
...et moi !  (0)
Petit passage cassant.  (0)
Descente trop technique pour s'y risquer dès le début.  (3)
Les causses sont atteints. Plus de 1000 VTT vont y circuler.  (0)
Etrange sculpture naturelle.  (0)
Le Cun est en vue...  (0)
...et c'est déjà le 1er ravito.  (0)
Beaucoup de très beaux sentiers.  (0)
Parfois plus cassants!  (0)
Jean... Ca a l'air dur ?  (0)
A moins d'être trialiste : pied à terre !  (0)
Superbes reliefs.  (0)
Gavage de singles.  (0)
Le bonheur...  (0)
on est sur la bonne voie :-)  (0)
Quelques petits étirements après une longue montée en mono-trace.  (0)
On dirait bien qu'on est en haut.  (0)
... pas du tout, ça monte encore et toujours.  (0)
Balcon sur Nant.  (0)
C'est beau, tout simplement.  (0)
Bananes de rigueur (et pas que pour la photo)...  (0)
Juste avant la descente sur "Les cuns".  (2)
Dans la descente, bien physique.  (0)
Après le 2e ravito, nous entamons une nouvelle grimpette.  (0)
Jean...  (0)
jcfsw...  (0)
Alternance de descentes et montées, rarement plat !  (0)
Entrée dans la pinède.  (0)
Légère défaillance de jcfsw (mais ça ne durera pas...)  (4)
Heureux malgré la rudesse du parcours.  (0)
Les causses, pelés, arides, venteux : durs !  (0)
Heureusement c'est roulant.  (0)
Entrée dans La Cavalerie.  (0)
Et troisième et dernier ravito du jour.  (0)
Du causse, encore et toujours.  (0)
Au fond la vallée du Tarn : ça sent le retour !  (0)
Petite photo souvenir...  (0)
...certainement l'endroit le plus photographié de la région !  (0)
Début de la descente sur Creissels.  (0)
Magnifique parcours, jusqu'au bout !  (0)
Mieux vaut éviter de basculer sur la gauche.  (0)
Alors, il est pas beau ce sentier, hein ?  (2)
En plus d'être beau, joueur et un poil technique, c'est long !  (0)
Je n'ai pas resisté au plaisir d'une dernière photo.  (0)
Voili voilou, c'est bientôt plié !  (0)
Brevets de VTT montagnard ! Whouhahou !  (2)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 woody
 Le 06/06/2006 à 19h31.
Ah ça y est, j'ai vu autant pour moi ;-)
 woody
 Le 06/06/2006 à 19h28.
sympa le système de note... Qui a voté?
 XIII
 Le 06/06/2006 à 19h07.
Ton CR est genial, les cartes + les tofs aussi ... Bravo pour celles et ceux qui vivent la Caussenarde derriere leur ecran ;-( !!!
 
 Le 06/06/2006 à 14h51.
Content de t'avoir rencontré Heretic. Superbe rando à refaire en 2007 bien entendu.
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact