Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (4) - Connectés (0) ]
 
LE CHEMIN DU ROY (BRIANCON)
 
Par ZHARDHAL, le 09/08/2007.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 3429 fois.
 
 
 
Distance : 51 kms
Dénivelé : 1500 m+
Vit. moyenne : 10 km/h
Tps total : 06:00:00
Tps roulage : 05:00:00
Participants : ZHARDHAL, YANNICK, SIMON, HENRI, EVELYNE, GASTON .
 
Niveau :    Sportif
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 2 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
Le chemin du Roy.

Petit séjour dans la vallée de la Clarée pour ces vacances alpestre 2007. Pour ceux qui ne connaissent pas c’est le cul de sac que l’on trouve tout de suite à gauche en montant de Briançon à Montgenèvre. Théoriquement, beau temps assuré dans ce secteur des Hautes Alpes mais il y fait froid la nuit (et parfois le jour) car suivant l’endroit où l’on se pose, on est entre 1400 à Val des Prés et à + de 2000 à Foncouverte en fond de vallée. Nous sommes basés au camping du Rosier à Val des Près ; température moyenne sur 15 jours le matin à 8 heures 6°C avec un ou 2 passages pas loin de zéro.
Pour préparer les sorties VTT je me suis très largement inspiré de topos réalisés par François GOYON sur velodemontagne.zato.org. Attention ! A mon avis il est légèrement pessimiste sur le D+ et optimiste sur les capacités à monter sur le vélo du quidam moyen !!!

Bon : Le chemin du Roy.

C’est un sentier à flanc de montagne, parfois une piste qui relie grosso modo le col du Lautaret aux cols de Buffère et de Cristol et qui domine la route de Briançon au Lautaret. Pas de grosses difficultés techniques mais du paysage, du dénivelé et de la caillasse et quelques passages en poussette dans les derniers vallons.

Jeudi 9 août 07, c’est donc parti ; la météo n’est pas extra mais va plutôt vers l’amélioration.
Au programme montée à partir de Val des Prés du col de Granon par la piste (+1000m), ça cause tout de suite à 9, 10% ; ça cause même tellement que Henri et Simon n’ont pas résisté à la proposition de la mère de Simon de les poser en haut du col de Granon (2407m).
Après Granon c’est un circuit d’altitude donc passage au col ou plutôt à la Porte de Cristol (c’est comme ça qu’on dit) puis un peu de descente pour attaquer le chemin du Roy proprement dit, piste qui monte au col de Buffère. Après il suffira de se laisser aller à flanc jusqu’au Lautaret ou plus exactement un peu avant jusqu’au tunnel des Valois. Traversée de la route du Lautaret et retour jusqu’à Briançon en descendant par pistes et sentiers le long de la Guisane avant de remonter par la route sur 4 ou 5 km jusqu’au début de la vallée de la Clarée à La Vachette.

4 courageux donc au départ du Rosier (Gaston, Yannick, Evelyne et moi). Quelques km sur piste et sentiers en remontant la Clarée jusqu’à la Draye avant d’attaquer les festivités.
Les avions (Gaston, Yannick) partent devant ; jusqu’au hameau de Granon (+500m) je roule seul, je pensais qu’on ferai un regroupement dans le hameau, mais personne. J’attends Evelyne qui roule fort et qui arrive juste 5minutes après. Je reste peu ou prou avec elle jusqu’en haut, attendant de temps en temps mais elle n’est jamais loin derrière.
La montée est rude mais le plus souvent la piste est correcte et jusqu’à près de 2100 nous roulons dans les mélèzes qui nous protègent du vent.
Le temps se couvre et se gâte et nous allons en profiter un maximum sur le haut du parcours quand on récupère une vielle piste militaire qui serpente à flanc pour rejoindre le col de Granon évidemment, avec un joli vent de face. La petite pluie qui commençait à tomber s’est maintenant transformée en grésil et parfois en neige, le bonheur !!! Les 2 chasseurs sont là depuis un moment ! (40 minutes ce qui veut dire qu’ils m’ont mis 30 minutes sur 1000 m de D+) Heureusement pour eux ils ont pu se réfugier dans la voiture des jeunes. Mais Yannick pas prévoyant et transi (la montagne ça se gagne !!!), jette l’éponge et décide de redescendre en voiture.
Personne n’a chaud et on est maintenant plus proche de la tempête (de neige) avec de grosses rafales que du beau temps annoncé pour la mi journée.
Peu de dénivelé sur les 3 km pour rejoindre la porte de Cristol mais avec le vent de face en rafales et la neige c’est dur. Pour une fois Gaston reste au chaud derrière moi, Henri aussi mais lui c’est sa tactique préférée. C’est Evelyne et Simon qui dégustent un peu, décrochés dans le vent. Au pied du col, Simon est complètement gelé et comme on va redescendre sur 300 de D- je lui passe mes gants longs d’été qu’il enfile par-dessus les siens ; j’autorise Evelyne à réchauffer ses mains sur mon petit ventre bien chaud. Et nous voilà repartis sur une piste bien caillasseuse que nous abandonnons rapidement pour un sentier qui tire dans les alpages et qui aurait pu être sympa si le temps…..
Nous rejoignons à la côte 2171 la route qui monte au Granon et le départ du sentier du Roy.
Evelyne, les mains gelées n’arrive plus du tout à tenir son guidon, termine à pied à la cabane et décide de redescendre par la route après s’être emballé les mains dans des sacs plastiques qui traînaient au fond de son sac. Moi bizarrement je ne souffre pas du tout du froid, même aux mains qui sont nues maintenant depuis le haut. Je change juste de temps en temps de doigt de freinage car la ferraille des leviers n’est pas chaude quand même !
Quelques km de piste à grosses ondulation et nous remontons sous le col de Buffère à 2430. Certains sont congelés et il neige toujours dans les grosses bourrasques de vent.
On enquille le chemin du Roy vers le Lautaret mais comme Simon grelotte toujours on décide de couper au plus court en redescendant dans la vallée de la Guisane par le GR 50 qui rejoint le Freyssinet entre Monetier et La Salle. Dommage !

Le début de la descente se fait sur une piste caillouteuse, très rapidement herbeuse où l’on trace de grandes courbes plein gaz dans l’alpage à moutons. A la côte 2000 la piste se transforme en sentier ludique (A noter qu’il y fait chaud, au moins 10° !) qui serpente au flanc d’un vallon et nous amène en fond de vallée. Nous traversons route et Guisane et poursuivons vers Briançon d’abord par un chemin puis par un sentier qui tournicote en suivant une rigole d’irrigation. Dans les faubourgs de Briançon nous récupérons la route qui va nous mener vers Montgenèvre jusqu’à La Vachette. Retour au Rosier au choix par la route, sentier rive droite, ou sentier rive gauche.
Au final 51 km et 1500 m de D+. La boucle si elle est réalisée jusqu’au Lautaret fait 25 km de plus avec 250m de D+ en bonus et quelques petites poussettes pour traverser les vallons qui descendent du Galibier.
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (12)    Haut de page
Le Val Clarée vu de Granon  (0)
Hameau de Granon  (0)
Au fondle col de Granon  (0)
Un beau couple au col de Granon  (0)
Evelyne dans la tourmente  (0)
Tiens il neige!  (0)
Gaston dans la descente du GR50  (0)
Simon qui va mieux  (0)
Henri plonge vers la vallée de la Guisane  (0)
Simon accélère  (1)
Henri (frère de Rowel) dans un passage plus technique  (0)
Sortie de la dernière épingle avant Le Freyssinet  (0)
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 jpr31
 Le 20/08/2007 à 10h14.
Merci pour le CR, ah la météo !!! mais dans ces lieux magiques... le soleil doit être toujours présents sous les casques...
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact