Chain Reaction Cycles
Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (37) - Connectés (0) ]
 
Le Thabor - 3178 m hors norme
 
Par enez.vtt, le 01/08/2016.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 1916 fois.
 
 
 
Distance : 39 kms
Dénivelé : 2500 m+
Vit. moyenne : 6 km/h
Tps total : 09:30:00
Tps roulage : 06:30:00
Participants : .
 
Niveau :    Engagé
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 1 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 

 

Le Thabor, nom mystique pour une rando VDM mythique, Nous l’attaquerons donc par le versant Savoie, qui rallonge l’itinéraire plus classique que le versant Hautes Alpes mais le surplus vaut vraiment le détour et permet de couper le portage en plein de petits bouts.

 

Je vais faire un CR détaillé pour donner l’œil d’un VDM pyrénéen à ce parcours Alpin car les descriptions sur VTTour sont assez variées. Les T3-T4 E2 E1 ne me laissait pas une grande visibilité sur la roulabilité de certaines zones et la non connaissance de ceux qui laissent ces cotations génèrent une certain doute. Pour ceux qui ne veulent pas lire plus : le THABOR c’est BEAU, VARIE et est juste ENORME en VTT. Le portage est aussi doux qu’un patou de Haute Maurienne. Ca paraît gros (900 m) mais si on sait l’approcher, il ne fera qu’aboyer comme un yorkshire.

 

Une première visite au refuge du Mont Thabor l’an dernier depuis le Lavoir me laissait augurer plein de bonnes choses ! Nous avons la chance d’être fin août, avec une faible fréquentation des sentiers et une période sans nuages ni orages.

 

VAL FREJUS  (1550 m) – COL VALLEE ETROITE (2450 m)

 

Départ un tardif de la station de Valfréjus à 9h15, à 1550 m. Le sommet n’est que 1600 m au dessus.

 

La piste jusqu’au Lavoir permet de s’échauffer au frais. Elle est empruntée par des véhicules. Après le parking, ça se corse vite avec un premier raidillon sur piste qui nous force à mettre pied à terre sur quelques mètres. Les lacets sont très raides. Après quelques ruines, la pente se calme un peu. Nous entrons dans le beau vallon de la Combe des roches, dominée par le Thabor et sa chapelle qui semble loin, loin, très loin. Un piéton commence à me suivre à marchant vite et m’interroge sur mon vélo et le système monoplateau. J’ai un peu de mal à le convaincre car je m’essouffle vite à cause de la pente (c’est parfois raide !). Quand je lui dis que nous allons au Thabor comme lui, je perds toute crédibilité. Quand il nous verra descendre du sommet peut être a-t-il été finalement convaincu ? La piste devient plus étroite et moins roulante jusqu’à disparaître aux alentours de l’altitude 2325. Nous trouvons une petite sente qui nous permet encore de nous élever jusqu’à devoir porter le vélo quelques minutes (moins de 100 m de D+ et atteindre le sentier en gravier stabilisé et calibré du GR5. On repasse sur la selle pour atteindre le col de la Vallée Etroite à 10h50. 9 km et 900 m de dénivelé de fait.

 

COL VALLEE ETROITE (2450 m) – COL DES MEANDES (2727 m)

 

Prochaine étape le Lac du Peyron. Un splendide sentier nous fait passer dans les Hautes Alpes (réputation oblige du département aux mille caviars). Après, la trace Vttour nous fait quitter le sentier qui reste à flanc pour descendre sur l’ancien tracé du GR5. Cette vague trace dans la pelouse nous permet sûrement de mieux rouler que sur le nouveau chemin. Nous passons un ruisseau et devons porter le vélo pendant quelques minutes pour passer un petit ressaut et rejoindre le gros sentier. Le sentier est décrit comme étant haché par la suite. Ils sont exigeants ces Alpins ! Il passe bien en vélo, quelques passages où il faut réfléchir où poser les roues en sortant parfois un peu du sentier et nous arrivons en haut d’une zone d’éboulis où ça devient NR (km 11.1 de la trace). Nous atteignons ensuite à vélo le très beau lac du Peyron où le vélo passe définitivement sur le dos pour le premier portage du jour jusqu’à 2600 m. Au dessus, divine surprise, le sentier passe bien sur le vélo (certes ça monte) sauf à quelques rares endroits. Le paysage est splendide au pied de la falaise du Grand Seru. Nous atteignons le col à 12h45. Et le sommet paraît toujours aussi loin et la chapelle toujours aussi petite…

 

COL DES MEANDES (2727 m) - MONT THABOR (3178 m)

 

La suite des évènements est finalement assez simple. Le sommet est là haut, sur le sommet du tas de cailloux. Pourvu que ça passe en descente car le portage semble austère. Après avoir gravi les premiers lacets sur le vélo, on passe en mode « réfléchir c’est pas bien » avec le vélo sur le dos. Nous passons devant les multiples croix qui constituent une montée religieuse que les habitants de la vallée érigèrent au XIX eme siècle. Le calvaire se passera bien, avec les encouragements des piétons et le paysage qui se découvre au fil des lacets. Fabien préférant pousser son vélo trouvera de multiples zones où repasser en selle et se dégourdir les jambes. Il n’aime pas les fourmis. Nous arrivons à la chapelle, puis au sommet dans d’ultimes tours de roues, sur le plateau sommital, face à Meije, Pelvoux, Ecrins. De belles émotions. Il est 13h45, soit 1h00 pour 450 m de portage.

 

Grande pause, paysage à couper le souffle, on voit les Grandes Jorasses, le Viso, les dômes de la Vanoise en dégustant notre pique nique.

 

MONT THABOR (3175 m) – PONT DE LA FONDERIE (1900 m vallée étroite)

 

Petite pause à la chapelle, puis c’est parti pour la résurrection après le petit calvaire. Du raide, du pas raide, du trialisant, des épingles, des passages à pied un brin exposés que certains doivent passer sur le vélo et du caviar. On a pris bien du plaisir, les photos parlent d’elles mêmes. Jusqu’au col des Méandes, c’est bon à énorme ça vaut le portage.

Après le col des Méandes, c’est très très énorme. Sentier parfait, hors sentier velouté, paysage et une bonne continuité on a l’impression que ça ne finit pas.

 

On rejoint la passerelle du Prat de Plan à 2200 m. On hésite à tirer à gauche à flanc comme le topo Vttour mais à court d’eau et comme le passage de 1.2 km est réputé NR, on préfère rejoindre la Vallée Etroite quitte à descendre de 200m et à le remonter. De plus, la descente est sympa, la piste assez étroite au début puis la 2eme coupe est sympa (1ere coupe à éviter).

On trouvera de l’eau sur un captage à l’altitude 2090 m.

Il est 16h00 quand nous atteignons le pont.

 

PONT DE LA FONDERIE (1900 m vallée étroite) – COL DE LA VALLEE ETROITE (2450 m)

550 m à remonter dans cette longue vallée réputée roulante. Il va falloir gérer. Ca commence par un raide portage assez court, un peu de roulage, et un portage raide pour atteindre 2115 m d’altitude. Nous sommes au pied des sommets de sRois Mages dans un cadre encore différent de celui de la matinée, au milieu de mélèzes. Au dessus ça roule bien, beau sentier, beau vallon, sauvage et en cette fin d’après midi, très calme. Il faut reporter le vélo de 2180 à 2280 m pour passer la grande Somme. Et enfin le col se dessine, col qui nous fer rebasculer en Savoie sur le vélo.

Il est 17h20, la lumière est magnifique, la montagne quasi déserte semble n’être là que pour nous. Nous faisons une petite pause pour nous restaurer, contempler le paysage.

 

COL DE LA VALLEE ETROITE (2450 m) – VALFREJUS (1550 m).

Malgré l’heure un peu tardive, nous choisissons de faire le  détour par la Replanette et le Col de la Roue. J’avais trouvé ce passage magnifique l’an dernier. Il est en fait pus beau que dans mes souvenirs.

A flanc, montant, descendant à fond puis encore une montée. Ca enchaîne bien et vite. Avant d’atteindre le point haut, on pousse le vélo quelques minutes. On dirait que ce sentier a été fait par VINCI pour les VTT. On a pris l’option télépéage en tout cas pour éviter les arrêts. On comprend que les Alpins soient délicats.

Une fois aux abris en ruine sous le Col de la Roue, le sentier est un peu plus empierrée et nécessite un peu d’attention. Une piste apparaît et nous mène à un croisement à 2055 m. Nous suivons le conseil des topoteurs de Vttour et entamons la dernière montée jusqu’au hameau LE JEU. Déjà, c’est un bon indice car les eux autres descentes qu’on a faites qui partaient de hameaux le JEU étaient splendides. On ne se sera pas déçu. Des épingles magnifiques, larges, engazonnées se succèdent. Ca fuse. Une zone humide en bas marque le début d’un passage technique et rocheux. Nous passons à pied et rejoignons la piste qui monte de Valfréjus. Il est tard, nous avons eu notre ration de grand VDM et rentrons par la piste plutôt que par le sentier RG. Tant pis faudra revenir l’an prochain. Mais nous partirons de Modane pour profiter en plus des chemins jusqu’en bas !

 

Le départ depuis la Savoie permet donc de ne pas enchaîner les portages depuis les granges de la Vallée Etroite jusqu’au Thabor et offre de très beaux passages entre le Lavoir et le Col de la Vallée Etroite à la montée comme à la descente.

 

A la voiture à 18h45. 2500 m de D+, dont 900 m de portage mais avec un seul gros portage de 450 m. Les autres ne durent pas longtemps. Et pour la descente, le CR est assez clair…

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (38)    Haut de page
La piste après le raidillon du lavoir  (0)
Après le premier court portage, le GR5 stabilisé et calibré  (1)
Refuge du Thabor et Cheval Blanc  (0)
Les Alpes, c'est plat. Col de la Vallée étroite  (0)
Les Alpes c'est lisse.  (1)
Passage technique à l'entée du vallon du Peyron  (3)
La chapelle en haut, en route vers le lac du Peyron  (2)
Lac du Peyron et Grand Séru. L'itinéraire de monter passe à gauche puis juste derrière la première barre rocheuse.  (0)
Plouf dans l'eau du Lac du Peyron. Une petite touche Pyrénéenne, avouons le.  (0)
Vallon du Peyron. On voit la chapelle en haut à gauche.  (1)
Sortie du portage avant le Col des Méandes.  (0)
Beau sentier inespéré avant le Col des Méandes. Pur plaisir.  (0)
Le sentier qu'on vient de monter sur le vélo.  (0)
Premiers lacets après le col des Méandes. Faut pas gâcher.  (0)
Durant les 450 m de portage. Pas réfléchir.  (3)
Pas réfléchir non plus. Il sera arrêté par le névé. Temporairement...  (0)
Ca roule sur une zone douce. L'alti indique 3050 m.   (0)
Poussage sous la chapelle du Mont Thabor. Le sommet est à guache.  (0)
Il est là. Ca roule sur le plateau sommital, face à Pelvoux / Ecrins / Meije. Ca marque.  (1)
Du sommet,on peut même faire la reconnaissance de la descente. A gauche le Col des Thures pour les amateurs de VDM Névache.  (2)
Début de descente.  (0)
Petite pause à la chapelle.  (3)
Miam miam. Beau beau.  (3)
No comment. On est monté par la gauche (on distingue le lac du Peyron) et on descendra par la droite du Grand Seru.  (1)
On revient quand ?  (3)
...  (1)
Caviar. On est dans les Hautes Alpes, ça se voit.  (0)
Encore une louche.  (1)
Voir une bassine.  (0)
Remontée dans la vallée étroite au pied des rois mages.   (0)
On se sent petit.  (1)
Les 550 m de D+ passent bien, quelques portages, du roulage, un paysage sympa.  (0)
Nous avons roulé sur le petit sentier là.  (0)
Retour au Col de la Vallée Etroite. 17h30. Pas un nuage, personne à l'horizon.   (0)
On vient du Col à droite. Beau sentier jusqu'à la Replanette.  (0)
Et encore une très belle descente à venir.   (1)
Après être passé sous le Col de la Roue, face à la Vanoise.  (0)
Après une dernière remontée, derniers passages au soleil. Et derrière, c\\  (0)
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 enez.vtt
 Le 09/09/2016 à 22h38.

Oui, tout ça pour gagner 40 minutes. Quand au topotage, c'est plus difficile dans les Alpes car sur Vttour, tu as 30 CR qui te dise que ça roule pour l'un mais pas pour l'autre, que c'est T4 pour l'autre ou E2. Rien compris. Dans nos sauvages Pyrénées, où tu fais ta trace, c'est :

Veni, Vidi, Porti et parfois Veni, Vidi, Rouli. D'ailleurs après 2h00 de marche en descendant de la Dona, nous étions tombés sur un vrai sentier magnifique l'an dernier.

Y a aussi moyen de diminuer de 200 m de D+ en coupant vers le Nord à la passerelle 2118 et en rejoingnant la vallée étroite à 2186. Dixit topo Vttour et un encadrant qui m'avait conseillé pour cela.

 

 

 PHILIPPE11
 Le 09/09/2016 à 22h13.

Super ENEZ qui topote, mais dans les ALPES il tombe sur des vrais sentiers MDR...

Et c'est quoi cette nouvelle mode de vouloir monter en voiture, baaaaahhh je vais vous jeter les clefs au torrent.

 grosplac
 Le 09/09/2016 à 21h30.

merci pour ce partage, je sens que je vais me régaler à la Meije la semaine prochaine

 fossile31
 Le 09/09/2016 à 21h26.

Sur les traces de la TransMaurienne 1990 1ere édition, un vrai plaisir de revoir ces paysages.

Merci pour le partage.

 lamouette
 Le 09/09/2016 à 20h48.

Ah oui quand même, Quand tu m'as contacté, j'étais pas dispo, je m'en mort un peu les doigts !!!

Heureusement j'ai bien profité des Pyrénées. Je suis partant pour la prochaineCool

 jekyll31
 Le 09/09/2016 à 20h45.

Chritophe  c'est bon tu m'as convaincu , l'année prochaine on y va, si tu veux le refaire . je vois qu'il y en a qui ont déjà posé des options ...pbda et pir2 en mode enduro ... bon pourquoi pas mais perso je le ferais a l'identique pour bien apprécier les portages Wink , si émile et jpr sont partant pour m'accompagner c cool Wink ?

 

@ alright : dans les pyrénées il y a la puenta suelza (2974 )qui a l'air de passer a vélo . enfin pour moi je sais pas mais pour toi je pense que c'est no problèmo.

 

 

 Alright
 Le 09/09/2016 à 19h06.

un sacré D+ ! En tout cas, un terrain aussi roulant à cette altitude, c'est rare... Un pyrénéen comme toi doit sacrément apprécier ça ;) A 3000 dans les Pyrénées, quasi rien ne passe. 

 jpr31
 Le 09/09/2016 à 18h15.

merci pour ce superbe CR,

 du  grand VDM avec un soleil parfait pour ce décor grandiose !

 piR2
 Le 09/09/2016 à 10h08.

Ah oui il nous le vend bien, magnifique Cool...  bien vu le parking à 1900 (> il y a des voitures) ça fait gagner presque 400 de D+ !

 PBdA
 Le 09/09/2016 à 09h43.

J'attendais ton CR et je ne suis pas déçu, il est en même temps superbe et pratique. Ça donne vraiment envie. Comme toujours, tu nous le vends bien, ça a l'air presque humain.

On doit pouvoir économiser un peu D+ en partant du parking à 1900m.

 Yves100
 Le 09/09/2016 à 07h05.

Jhador on va dire. 
Superbe CR ! Détaillé de telle sorte qu'on suit parfaitement le cheminement. 
Et les photos alors là... c'est géant.

Captivant autant que tentant ce périple alpin.

Bravo Enez ! Du VDM grandiose encore.

 

 enez.vtt
 Le 08/09/2016 à 22h49.

J'en serai ! En tout cas si j'ai fait un si long CR, c'est pour vous faire croire que c'est facile. Car j'ai pas envie d'y aller seul l'an prochain. Pour les photos, il faut pas hésiter à dézoomer (CTRL+Scroll) la fenêtre pour avoir la résolution vraie. Sinon, c'est moche. Enfin, PBDA va peut être trouver que la trace ne fait pas assez patate.

 chouchou1193
 Le 08/09/2016 à 22h41.

Superbe CR ! Les photos sont sublimes. Laughing

 Emile
 Le 08/09/2016 à 22h39.

Merci Christophe et Fabien pour ce beau CR qui me fait un peu l'effet des fourmis dans les jambes roues....

Je crois qu'on va vraiment être obligé d'y aller aussi... hein PBdA ?  Laughing

 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact