Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (9) - Connectés (1) ]
 
Los camins de la blanqueta 2006
 
Par Heretic, le 11/06/2006.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 3043 fois.
 
 
 
Distance : 54 kms
Dénivelé : 1400 m+
Vit. moyenne : 12 km/h
Tps total : 05:30:00
Tps roulage : 04:21:00
Participants : RoDriGuE, Woody, Olivtt, Ludo, Christian, Neo09, thb, xavi, Heretic, Legège31 .
 
Niveau :    Sportif
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 8 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
L'an passé j'avais élu cette rando comme la meilleure de celles auxquelles j'avais participé en 2005. Forcément la barre était placée haut, et refaire aussi bien en modifiant un gros quart du parcours n'était pas évident.
C'est pourtant ce qu'ont réussi à faire les VTTistes du club de Limoux, Pimaxmu en tête !
Pari réussi donc, mais voyons d'un peu plus près le détail de cette difficile édition 2006.
7h30, arrivée sur place, salutations aux habitués et prise de contact avec Ludo et Victor. Le grupetto du jour se composera de Woody, Olivtt, Neo, Thb, Xavi, Legège, Christian, Ludo, Victor et moi-même. Au total 120 VTTistes se seront fait plaisir sur les sentiers du coin en ce 11 juin 2006.
Nous quittons le domaine de Fourn vers 8h15 et dévalons rapidement le ruban bitumeux qui s'offre à nos roues. Rapidement, nous attaquons un single qui ondule, alternant roulant et coups-de-cul. Les pulses montent vite fait dans le rouge, ça part fort ! Question météo, nous sommes gâtés, grand soleil, pas de vent, mais une bonne chaleur nous promettent une journée estivale...
Après une succession de passages trialisants, en dévers, avec virages courts, bosses et petites dégringolades, le single se met à monter plus intensément pour carrément me faire mettre tout à gauche. Ca dure un petit moment, et à l'occasion d'une pause au sommet de la difficulté, nos fusées préférées (XIII, Apache et Fonf) partis avec un peu de retard, passent à une vitesse qui laisse présager, pour eux, une rando pleine d'arsouilles. Même pas sûr que Fonf m'ait vu tant il était dans son trip...
Nous les reverrons à l'arrivée, et poursuivons notre bonhomme de chemin par ce même mono-trace qui dure pour le bonheur de tous. Ca ondule et parfois les descentes sont vives, avec 2 passages chauds à négocier cul sur le pneu arrière sous peine d'OTB. Que du bonheur ce long single ! Rarement j'ai emprunté d'aussi longs sentiers, aussi variés, alliant ondulations dans tous les sens permis par dame nature. Peu piégeux de surcroît, bref c'est le pied.
Nous arrivons au terme de l'épisode qui aura duré une dizaine de kilomètres et longeons les vignes pour atteindre St-Hilaire et le 1er ravito. Correct, pas de fioritures, mais un pain d'épices du feu de dieu à s'en faire péter le cuissard !
Discussions sympathiques comme à l'accoutumée entre membres du grupetto et les GO, et nous repartons pour la plus grosse difficulté du jour, qui va nous mener au point culminant de la rando, quelques 450m. plus haut. Bien que le soleil frappe fort dans les nuques l'ascension se fait par un sympathique chemin, toujours en single (!) et il nous faut prendre notre mal en patience avant d'enfin nous mettre à l'abri de l'ombre. Nous enchaînons par une piste forestière qui va finir de nous emmener sur le sommet.
Visuel superbe sur la vallée et les corbières, et nous retâtons du sentier, mais de celui des meilleurs crus, en montée d'abord, avec ces passages techniques entre rochers affleurants et souches ou racines un poil traitres, puis en descente qui incite à envoyer jusqu'à atteindre 2 belles marches successives qui calment rapidement le jeu ! Plus d'un mètre à passer , ce sera à pieds...
Fin de l'épisode trial ou freeride, c'est selon, et c'est à nouveau pour notre pratique que le créateur a pensé la trace du single qui suit : pur bonheur, ça descend, ça tortille entre les rochers, en sous-bois, et c'est joueur.
Notre grupetto se reforme au bas de cette descente et tout le monde en sort visiblement heureux et satisfait.
Pour la suite, l'ami Pimaxmu a tenu compte des remarques de l'an passé qui lui faisaient état du remarquable travail effectué à la débroussailleuse pour créer un sentier de toutes pièces, et c'est en voulant lui éviter à nouveau cette dure tâche, que tout le monde s'est accordé à dire que monter par la piste forestière serait tout à fait satisfaisant... et nettement moins fatigant ! ;-)
Merci donc d'avoir su écouter tes copains, et c'est bien par la piste, après un deuxième ravito bien achalandé mais frugal pour moi, que nous entamons la remontée, longue, très longue, infinissable, en plein cagnard. Enfin la forêt nous redonne un peu de fraîcheur et nous entamons la superbe et longue descente vers Villebazy : 7 kms à fond, au début sur piste, puis sur un single, à flancs de vallons, c'est magnifique, ça sent bon les vacances !
A nouveau l'épisode descendant a ravi tout le monde, et après quelques côteaux nous arrivons au 3ème et dernier ravito...
Littéralement dévalisé qu'il a été, nous essayons d'en tirer quelques miettes, et finalement, ça m'aura suffit.
La suite du parcours est 100% inédite. A la vue du petit rictus de Pimaxmu à l'annonce de ce nouveau final, je m'inquiétais à juste raison car après une série de petites montées-descentes sans grande difficulté nous attaquons un single ardu, soleil de braise dans le dos, sol en petits galets et pourcentage dépassant largement les 2 chiffres ! Arf ! C'est dur mais le premier rampaillou est franchi, tien ? un deuxième ! Franchi aussi : pause photo en son sommet. Mais c'est que ça continue à monter ?! Diantre, l'animal nous a soigné et là c'est pied à terre, long poussage dans une rigole brûlante, bordée de genêts en fleurs. Ca dure un bon moment, et Woody commençant à s'inquiéter de ne pas nous voir arriver reviendra même à notre rencontre ! Il est fou ! Une fois en haut de ce truc, la terre peut bien s'arrêter, hors de question que j'en redescende !
Merci Woody, de t'être inquiété de nous, pauvres larves de "VTTistes dignes de ce nom". ;-)
Après une montée plus cool qui nous mène au point culminant de la bosse, nous roulons sur un agréable sentier en sous-bois, qui descend un bon moment au grand soulagement de nos jambons. Ce sentier est agréable, mais il se met à onduler dans le mauvais sens ! Arrrgh, ça remonte, puis ça redescend et ça remonte, bref, succession de coups-de-cul assassins et fossoyeurs de mes cuisses. Plus rien, vidé, la fin est proche et c'est tant mieux. Et là je repense à la Caussenarde en mesurant la chance que j'ai eue de venir à bout du 85, j'en serais aujourd'hui bien incapable !
Mais c'est un autre type de rando, et finalement la difficulté ne se mesure pas à la distance, ni même au dénivelé, c'est plutôt lié au type cassant ou roulant du parcours... enfin je pense !
Nous en finissons sur le coup des 13h30, contents, mais que j'ai trouvé ça bien dur ! Le final innovant, est bien fracassant, un poil moins joli que l'an passé en termes de paysages, puisqu'il faut bien trouver au moins une critique, et le reste du circuit au sommet de ce qu'on peut rêver trouver en terme de parcours VTT...
Bravo aux organisateurs, une nouvelle fois la qualité était au rendez-vous, et vous habitez dans un bien beau pays.
Vivement l'édition 2007... Elle aura bien lieu, hein, dites ?!
Point de vue humain, content d'avoir fait connaissance de Ludo et Victor, et merci à tous les grupettistes de nous avoir attendu quasiment constamment sur ce parcours de toute beauté. A la prochaine ;-)
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (25)    Haut de page
Et c'est parti, toujours ces paysages magiques !  (0)
Magnifique.  (0)
THB.  (0)
Neo09.  (0)
XaVi.  (0)
Apache talonné par Fonf31.  (1)
Du single superbe à foison...  (1)
Neo sur fond buccholique.  (1)
1er ravito, le grupetto.  (0)
Extrait de la longue 1ère longue ascension.  (0)
Photo souvenir.  (0)
La montée de la mort qui tue !  (0)
Allez plein gaz, tout droit, dru dans le pentu...  (0)
Quelle marche ? ah ouais y avait une marche ?  (2)
Xavi et Neo dans la 2ème grosse montée.  (0)
Et toujours ces superbes vues.  (0)
Le début de la descente sur Villebazy, superbe.  (2)
A flancs de côteaux.  (0)
Fin de la descente et ravito en vue.  (0)
Après le 3ème ravito, ça devient plus aride et moins ombragé.  (0)
Ca monte fort !  (0)
Tellement fort qu'on pousse.  (0)
Et c'est reparti sur un superbe sentier.  (0)
Allez les gars, c'est le dernier rampaillou du jour.  (0)
Et la dernière superbe vue ! Bravo c'était magnifique...  (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 woch
 Le 15/06/2006 à 19h56.
vivement l'année prochaine
 
 Le 13/06/2006 à 12h28.
Merci à tous pour m'avoir acceuillit et pour votre bonne humeur. super rando avec une grosse chaleur, il m'aurais pas fallu 10 bornes de plus.
 
 Le 12/06/2006 à 17h31.
Continuez longtemps les gabatchs a nous régaler de vos sentiers(pour ceux qui ne connaissent pas : un gabatch est un habitant de l'Aude pour un catalan). C'était trés bien, et je me suis pas méfier des dernières cotes qui m'ont bien fatiguées. Victor, Catalunya represent
 
 Le 12/06/2006 à 15h00.
excellent CR mais grosse concurence regionale meme si fontenilles ne fait plus partie de la RCO il y avait lagrace dieu qui a un parcours splendide.De + trop d'evenements s'enchaine et dans les familles ça tousse
 
 Le 12/06/2006 à 13h59.
Merci pour ton compte-rendu ... nous aussi on aurait espéré faire un peu plus d'inscription, surtout que le beau temps était de la partie, l'essentiel c'est que tout le monde soit satisfait !
 Heretic
 Le 12/06/2006 à 13h31.
Bien d'accord avec toi... Mais il y avait les côtes gasconnes qui sont la 3ème manche de la RCO, donc déjà tous ceux visant à faire la RCO dans son intégralité n'ont pas pu venir.
Et pourtant, s'ils savaient... ;-)
 
 Le 12/06/2006 à 12h10.
120 vététistes... pas beaucoup finalement pour ce qui à l'air d'être une rando d'un très beau gabari...
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact