Chain Reaction Cycles
Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (8) - Connectés (1) ]
 
Mines de Liena - descente par le sentier du câble
 
Par enez.vtt, le 08/10/2012.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 3703 fois.
 
 
 
Distance : 25 kms
Dénivelé : 1500 m+
Vit. moyenne : 6 km/h
Tps total : 06:30:00
Tps roulage : 04:00:00
Participants : .
 
Niveau :    Engagé
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 1 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 

 

 

Tout part d'un sentier inscrit sur une carte en relief chez Fabien. Ce sentier est sur une seule autre  carte aussi sur le net, sinon, rien du tout. Je trouve sa description sur l’excellent site  http://cirquedebarrosa.free.fr/minespicliena.htm. Certes, sur ces cartes, cette descente de 1400 m en épingles a tout d'une grande. Logique donc d'accepter sa proposition et de suivre sa trace ! Les photos sur le site cité ci dessus sont encourageantes. En plus, il y a une piste qui atteint le haut. Va t'on trouver un nouveau Port de Salau ?

Partis à 11h30 de Parzan, nous voilà sur la piste des mines de Liena qui nous mène au Pic Liena (2602). La montagne nous accueille à bras ouverts, les sommets du Mont Perdu sont saupoudrés, les isards et les marmottes nous saluent, et en plus ils nous sortent le tapis rouge. Quelques galeries des mines Robert plus haut nous voilà au premier sommet panoramique sans nom. Puis on chemine sur la belle crête au dessus des abîmes de Barossa jusqu'au Pic Liena. De là, on cherche le passage pour atteindre le cirque en dessous.

Ca y est, on trouve le passage. On se passe les vélos pour passer la corniche, et on commence à rouler plus ou moins dans le cirque des Mines Luisa. On passe devant des trous, il n'y a qu'à se baisser pour récolter le minerai pris dans la gangue.  On passe sous la station supérieure du câble porteur puis on rejoint le transformateur qui ressemble à un clocher. On suivra le câble jusqu'en bas. La descente est hachée pour le moment, mais on voit plus bas de magnifiques lacets. Verdict : les Espagnols ne savent pas faire leurs lacets. On devrait les envoyer dans le Queyras pour faire un stage de terrassement. On traverse une pente raide pour quitter le cirque glaciaire. Le sentier a du être excellent avant. Mais aujourd'hui, à partir de 2250 m c'est parti pour une partie de marche à pied sur un sentier en mauvais état, caillouteux, exposé. Pas roulable quoi. Tous les passages de mine ne se valent pas.

Le paysage est très beau, sauvage, avec on passe de vallons en ravins et de ravins en éperons au milieu de la forêt. La marche permet de contempler le paysage et de laisser divaguer ses pensées à des contrepèteries à mettre dans les CR (qui a trouvé ?Wink). Au dessus de nos têtes, le câble est chargé de ces godets encore remplis de minerai. Faudrait pas que ça tombe tout ça ! A la cote 1860, la pente s'adoucit, et on découvre un magnifique single très roulant qui nous mène à la station inférieure du câble. Ouahh, 360 m de descente !

La journée se transforme en ballade culturelle sur l'histoire des mines. On lit sur des panneaux que la partie affinée des minéraux passait en France par le port de Héchempy (1000 m plus haut) et redescendait au Pont du Moudang (hameau sur la route de Piau) tout ça par câble. Une infrastructure immense pour une exploitation des mines durant une dizaine d'années. Et un sentier que l'on vient de descendre passant dans des endroits improbables, aménagés dans d'immenses ravins. Chapeau les anciens.

Une belle rando culturelle, panoramique et pédestre. On n'a pas trouvé le nouveau port de Salau mais c'était quand même bien pour s'échauffer avant la journée de dimanche !

A noter qu’un fois au sommet du Liena, il y a quelques années deux espagnols Loco ont parcouru le chemin des Pardas avec les VTT, 6 km perchés en plein vide sur un sentier pourri :

http://oriol-mtb.blogspot.fr/2010/08/liena-camino-de-las-pardas-barrosa-una.html

+ http://cirquedebarrosa.free.fr/picliena.htm

 

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (20)    Haut de page
Bas de la vallée de Parzan  (1)
Pietramula  (2)
Refuge de Puyaruega, et son tapis rouge  (2)
VDM devant le Mont Perdu. Y a pire  (6)
En haut le Pic de Liena.  (0)
On coupe à plusieurs reprises le filon et des mines  (2)
Parours de crête, dos à la Munia et à la Robinera  (2)
Petite sieste. Jusqu'ici, tout va bien...  (1)
On descend du Pic de Liena quasiment toute crête pour arriver au "col"  (2)
Balisage GR : rouge et blanc  (2)
On va descendre là dedans  (5)
Installation des mines  (2)
  (3)
Ca a l'allure du miam, la trajectoire du miam, la largeur du miam.   (2)
Mais ce n'est pas du miam  (4)
Casque obligatoire  (2)
Vue du cirque, on vient du col en haut  (3)
  (0)
La fin sur le vélo  (2)
Montée panoramique  (6)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 flèche bleue
 Le 09/10/2012 à 22h04.

Ouais ! Comme dit CCY, : "magnique tentave de vélo de mongne.......... Wink Où quand les doigts vont plus vite que la pensée

 bill
 Le 09/10/2012 à 15h09.

Magnifique! belle sortie que vous nous faites partager +1

 jpr31
 Le 08/10/2012 à 22h19.

chapeau pour cette virée de haute voltige !  dommage que le sentier soit un peut trop miné !  quel courage ces anciens pour faire des sentiers dans de tels endroits ! 

bravo + merci pour le partage !

 enez.vtt
 Le 08/10/2012 à 19h30.

Oui, les tentatives c'est bien. C'est mieux quand ça réussit !

 CCY9
 Le 08/10/2012 à 17h01.

Super enez.vtt, encore une belle tentave de vdm.

 PBdA
 Le 08/10/2012 à 09h13.

Bravo pour cette exploration aventureuse ! Et même si la descente n'a pas été à la hauteur des espérances, il reste de belles photos.

 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact