Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (8) - Connectés (0) ]
 
Prise de pied totale dans les Corbières Orientales
 
Par XIII, le 26/01/2008.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 3525 fois.
 
 
 
Distance : 59 kms
Dénivelé : 1650 m+
Vit. moyenne : 12 km/h
Tps total : 05:30:00
Tps roulage : 04:45:00
Participants : Yoyo, Scoubi, JPR31, Daffy, Romano, Apache31, XIII .
 
Niveau :    Sportif
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 4 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
8 h 30 – Montlaur (11), le groupe se forme tranquillement tandis que nous accueillons deux bleus sur Lpivtt : Yoyo (Meta 5.2) et Scoobi (Evo 2). Le village est sous la brume matinale, annonciatrice d’une superbe journée ensoleillée, et c’est sous température négative et avec l’onglet que nous donnons les premiers coups de pédale, plein sud, vers les hauteurs de la Forêt Domaniale des Corbières Orientales, par le Pas des Aigues.

Montée au train dans la caillasse et la tourbe pour retrouver des traces larges et sinueuses à 400 m. d’altitude. Et il commence à faire chaud lorsque nous prenons la direction de Lagrasse par Côte Gentille, d’abord par une première descente pierreuse très fuyante qui déboule tambour battant sur une route communale puis par une fabuleux single très étroit dans le maquis méditerranéen qui rappelle la Provence et les sous-bois Landais. On se gave et tout le monde affiche une belle banane. On tombe dans la vallée de l’Orbieu par la route pour entrer dans Lagrasse, contourner la majestueuse Abbaye des Bénédictins et reprendre le GR36 par une grimpette sur piste large qui deviendra un sentier de chevriers, technique et fractionné. Je perce mon Python entre deux rocailles (première crevaison depuis belle lurette) que je répare avec une mèche. Efficace. On remonte sur Castagnère en suivant le panneautage de Notre Dame du Carla. Deuxième « gavage » descendant au Grand Bac et autour de La Figuerasse, dans une monotrace hyper rapide et sécurisée malgré quelques marches identifiables et des devers savoureusement smooth, ça commence à mettre du bois sévère et les compliments fusent lorsque nous nous regroupons sur une piste rouge large en pleine cambrousse qui se fait Corse par endroits.

Les coups de fusil à répétition nous rappellent que nous ne sommes pas seuls dans les parages. On regrimpe vers Côte Aigre, avant de rider un superbe single caillouteux descendant qui fera chauffer les disques. On emprunte une variante initiée par Jean-Pierre pour éviter la D42. Belle initiative. L’idée est d’entrer dans Caunettes-en-Val et de rattraper Villemagne en longeant les contreforts du fameux plateau de Lacamp, très prisé par les chasseurs de gibiers. Le sentier emprunte une longue voie romaine, exigeante et technique, avant de filer dans la pampa et les singles façon « rouleaux de station-lavage auto ». Le très costaud Romano y laissera sa chaîne, les coups-de-cul s’enchaînent mine de rien et nous sentons l’envie de passer le 32 – voire le 44 - lorsque nous bifurquons vers une piste très large, propices aux jumps et aux accélérations. Nous passons le pont Romain pour entamer le retour aux voitures alors que midi approche et la faim avec. De nouveau, Jean-Pierre nous sort une variante qui squizze, à bon escient d’ailleurs, la rivière pour nous faire grimper par des sentiers pierreux puis une monotrace sur la crête d’un coustou – comme on dit ici -, très agréable et ondulante, qui nous ramène au point de départ.

« Déssapage » pour certains, gros sandwiches et pieds à l’air, on se plante sur les bancs à vieillards de la Place de l’Eglise de Montlaur, la tête au soleil pour recharger les batteries. C’est quiétude et sérénité. On savoure. Désirant poser une bouse, on en profite pour aller prendre un vilain café lyophilisé qui fera office d’un bon expresso. Surpris par deux gamins un peu autistes, on décide de prendre le chemin de la deuxième boucle, plus physique : 20 Kms et environ 800 m de dénivelé +. Les sandwiches pèsent lourd mais le paysage ravive les esprits lorsque nous ridons sur une monotrace hyper sympa qui traverse une sorte de désert méditerranéen dit Les Côtes St Rome. Belle descente rapide entre les arbres, avec pif-pafs et marches mais trop court – encore une fois ! Nous grimpons une vingtaine de minutes par Montplaisir puis Roquenégade sur une piste très caillouteuse qui tape dans les organismes, le groupe s’étire tandis que nous nous regroupons pour le portage à flanc de montagne d’environ 800 mètres pour 150 D +, vélo sur les épaules et gouttes de sueur perlantes. On doit rattraper le GR36 à Cachoche, point de vue éblouissant sur la Montagne Noire et ses éoliennes, la plaine du Minervois, les monts de l’Alaric et … l’autoroute des deux mers. On remet le 32 pour suivre ce superbe sentier GR qui nous mène droit sur la Tour de Guêt à l’horizon. Combe de Lèdre, tout en ondulations dans la végétation, en singletracks super sinueux et en descente rapide. Le Fer à Cheval pour une partie plus éprouvante de faux-plats montant et de vraies côtes dans les pavasses et les cailloux. On croise quelques randonneurs lorsque après 5 ou 6 Kms, difficiles pour ceux qui ont hibernés cet hiver, nous rejoignons les ombrages des Pelats qui nous indiquent la direction de la descente finale, point d’orgue de cette journée : 4 Kms de plein-fer droit dans la pente et la caillasse, pour passer de 450 à 200 mètres d’altitude. Gros lâchés de furieux, ça tabasse bien mais quel bonheur. Montlaur est en point de mire tandis que s’enchaînent les épingles, les marches, les éboulis de blocs de pierre dans Faches de Lapins (ça ne s’invente pas), c’est tirage de bourre au menu pour ceux qui sont devant.

On déroule tranquillement jusqu’aux voitures, en se disant que, vraiment, ce samedi a été judicieusement utilisé. Et on y retournera, ça ne fait pas un l’ombre d’un doute ! …
 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (40)    Haut de page
La montée matinale vers le Pas des Aigues  (0)
Dans le maquis méditéranéen  (0)
Regroupement sur le GR36  (0)
Les bestioles des Corbières en admiration  (1)
Large descente vers Caunettes  (0)
Apache sur une réparation qui demandait du doigté  (2)
Un peu de pub pour Specialized  (7)
Au pays des sangliers !  (0)
Les points de vue sont énivrants  (0)
Le Kiri devant l'Abbaye des Bénédictins de Lagrasse  (0)
On a pas été gênés par la foule ...  (0)
Où sont les gorilles dans la brume ?  (0)
Passage après la voie romaine et sous la plateau de Lacamp  (3)
Passage sur un coustou vers Montlaur  (0)
XIII enfume l'indien  (2)
Alors, heureux ?  (1)
Yoyo ouvre le chemin  (0)
Single joueur à flanc de montagne  (0)
Daffy  (2)
XIII en réparation express avec une mèche  (3)
Le grupetto du jour !   (0)
De la bonne piste large et rapide pour redescendre en plaine  (0)
La troupe du jour !   (0)
Passage sur le pont Romain, bien connu des "Biradoueurs"  (0)
La vie est belle  (0)
Une bonne côte pour prendre de l'altitude  (0)
JPR en action vers Cachoche  (3)
Cachoche se mérite les mecs !   (3)
Scoubi bien équilibré dans la pente   (0)
Sur les pistes larges de la Fôret Domaniale des Corbières Orientales  (0)
Romain dans la caillasse   (2)
L'ange Romain  (1)
Petite bourre modeste dans les singletracks très ondulant de l'Alaric  (0)
Du gros single étroit dans les maquis d'altitude  (0)
Singletracks sinueux vers Lagrasse  (0)
Vers la descente finale de feu qui ramènera vers Montlaur  (0)
Le canard gras protégé et aggressif   (1)
Le groupe s'étire dans un coup-de-cul du GR36  (1)
Les pistes sont larges mais agréables  (0)
Un nouveau venu, Yoyo, en force !   (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 jpr31
 Le 29/01/2008 à 09h03.
Yoyo, je pense que les sessions gavage vont continuer…car notre région recèle bien des trésors à découvrir…
En plus, les CR saupoudrés avec quelques-unes de tes sublimes photos…c’est tip ! top ! les reportages en toute convivialité c’est excellent… Merci XIII pour le CR, en effet quel plaisir de rider dans les corbières... Ces petites variantes à Caunettes juste pour vous faire effleurer le potentiel du plateau de Lacamp... (vivement la fin de la chasse pour que pir2 nous y emmène..)
 Yoyo
 Le 28/01/2008 à 21h27.
J'aimais ton premier titre qui disait un truc du style grosse partie de gavage, etc. C'est vrai qu'on s'est gavé grave comme jamais j'ai connu (faut dire que j'ai peu d'expérience en VTT). Bien heureux d'avoir fait votre connaissance grâce au LPIvtt, si l'on passe des moments comme ça à chaque fois qu'on se rencontre, on va vraiment finir bon potes !
 CCY9
 Le 28/01/2008 à 17h48.
Belle rando et félicitation à tous les participants.
 Daffy
 Le 28/01/2008 à 17h28.
Non-non! Je sens bien que l'on veut me museler!...
 XIII
 Le 28/01/2008 à 17h23.
ben recommence fainéasse d'artiste va !!! ;-)
 Daffy
 Le 28/01/2008 à 15h29.
C'est dommage, parce-que j'avais fait un chef-d'œuvre littéraire...
 Heretic
 Le 28/01/2008 à 14h45.
Car c'est un nouveau CR qui a été créé pour y ajouter les photos... l'ancien a été supprimé. D'où l'importance de créer son CR d'un bloc (surtout les photos) car on ne peut pas les ajouter après coup.
 Yoyo
 Le 28/01/2008 à 14h31.
A que pourquoi les commentaires précédents y zont disparus ??
 Heretic
 Le 28/01/2008 à 13h33.
Ben mes gorets ! Gavade garantie par là-bas. Lagrasse and around : ce fût ma plus belle rando "entrepotes" pour 2007.
Note : Scoobi n'est pas vraiment un nouveau LPIVTTiste, il s'était joint à une sortie à Bruniquel à laquelle un certain XIII n'avait pu se rendre pour cause d'alcoolémie anormalement élevée pour un matin 8h00... ;-)
 apache31
 Le 28/01/2008 à 12h46.
Merci à tous et ce fut très agréable de découvrir de nouvelles têtes très sympas.
 XIII
 Le 28/01/2008 à 12h19.
Merci à Jean - Pierre pour avoir aggrémenter la trace de variantes très sympas et qui donnent une dimension autre à ce parcours. C'est vraiment un pays de VTT, y a des possibilités hallucinantes !!!
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact