Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (4) - Connectés (0) ]
 
Raid VTT Enduro 8 jours dans le Val Maira
 
Par Fabien_XC8, le 02/09/2017.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 335 fois.
 
 
 
Distance : 240 kms
Dénivelé : 11000 m+
Vit. moyenne : 7 km/h
Tps total : 60:00:00
Tps roulage : 33:00:00
Participants : Caroline, Laurence, Bruno, Christophe, Fabien, Fabien, Roland .
 
Niveau :    Famille
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 

Raid VTT Enduro 8 jours dans le Val Maira

 

Un magnifique raid pour VTTistes confirmés.

8 étapes, 240 km, 11 300m de D+, 33h de vélo.

 

Etape 1 38km +1800m - 2065m 5h30 de vélo 9h30 en tout

Départ de Saint-Paul-sur-Ubaye, parking commode dans la descente conduisant au camping de l'Iscle.

Début par la route, puis piste, puis sentier. Arrivé en face du hameau de la grande Serenne il est possible de continuer par un sentier très raide (poussage/portage) qui rejoint directement la route de Fouillouse, ou de rejoindre le hameau et de continuer par la route ce qui permet de traverser l'étonnant pont du Châtelet, très haut au dessus de l’Ubaye. Montée sur route jusqu'au hameau de Fouillouse à 1900m.

Piste en rive droite jusqu'au fort de Plate Lombarde (2200m). De 2000m à 2200m la piste est très raide et demande de bons efforts pour passer sur le vélo.

Chemin roulant avec quelques grumeaux jusque vers 2400m, poussage/portage ensuite pour rejoindre le col du Vallonet (2524m).

Courte descente entièrement cyclable sur sentier dans le vallon du Pinet pour rejoindre la piste de la Viraysse à 2365m.

La piste se monte bien jusqu'aux baraquements de la Viraysse, un peu plus difficilement jusqu'au col de Mallemort (2558m).

Prendre le temps de monter à la tête de la Viraysse, magnifique point de vue.

Du col première très belle descente de la semaine sur un beau sentier avec épingles (qui passent à vélo), suivi d'une portion très raide mais toujours cyclable.

A 2100m on prend un sentier sur la gauche qui ramène au fond du vallon de Rouchouze (2080m). On continue par ce magnifique monotrace en grande partie cyclable (peu de cailloux mais raide) jusqu'au col de la Gipière de l'Orrenaye (2480m). De la on rejoint le col des Monge, ou colle delle Munie (2531m), par un monotrace (TR7) vallonné avec plusieurs courts passages de poussage/portage (1,6km en 25').

Cette zone est absolument magnifique mais si on n'a pas la forme pour en faire une très grande partie en vélo il est plus rapide de monter directement au col des Monges.

Magnifique sentier de descente sur le lac d'Apzoi, avec marmottes à gogo et chamois.

Ensuite le sentier devient difficile et très caillouteux mais tout passe à vélo avec un bon niveau.

Après le camping ne pas rater le superbe sentier pour Ponte Maira qui part à droite.

A Ponte Maira on peut également continuer par un sentier en rive droite, suivi d'une piste facile.

Acceglio
- bar "Parigi" avec pâtisseries
- épicerie, avec tout le nécessaire pour se ravitailler, ouverte de 8h à 12h et de 15h30 à 19h30 du mardi au samedi, apparemment la seule du val Maira au dessus de San Daminao di Macra.
- pharmacie ouverte le matin 9h30 - 12h, normalement…
- distributeur de billets
- office de tourisme

Albergue Le Marmotte
Hameau de Frere, un peu en dessous d'Acceglio

60€ la demi-pension en appartement de 4 places.

Les +:
- très bon dîner (19h30), petit déjeuner (8h) complet à volonté
- draps, serviettes, savon
- jardin ombragé
- parle français
- matériel de réparation: pied d'atelier, outils, compresseurs, W40…
- garage fermé pour les vélos

Les -:
- mauvais matelas à ressort

 

Etape 2 23,5km +1300m - 920m 3h30 de vélo 6h30 en tout

De Frere une piste facile (S45) amène à San Maddalena, ou une route en lacet monte au petit village d'Ussolo.

Beau sentier (T24/P0) roulant par endroit, technique à d'autres, pour descendre sur Prazzo.

A Prazzo on emprunte un sentier balisé rouge/blanc. Après 60m de D+ en poussage le sentier part à flanc, et rejoint la route qui monte à San Michelle (église et bistrot avec de magnifiques façades entièrement peintes).

A Allemandi (fontaine) on continue par une piste qui oscille entre raide et très raide mais tout peu passer sur le vélo pour atteindre le colle San Michelle (1915m). La descente ne commence pas tout de suite, le sentier continue à flanc en alternant des passages très roulants et quelques passages de montée très raides (très courts poussages).

A 2000m la seconde très belle descente de la semaine commence (GTA, PO/T32), en versant est puis en versant nord. Très beau sentier, alternant les passages roulants et les passages techniques. Tout passe à vélo jusqu'au ruisseau.

Court poussage pour remonter au hameau de Chiosso Superiore, avant de descendre par la route puis de remonter à Borgata Clari (1550m).

 

Agroturismo L'Artesin
Borgata Clari, hameau d'Elva.

50€ la demi-pension en dortoir (sac à viande nécessaire).

Les +:
- très bon dîner (19h30), petit déjeuner (8h) complet à volonté
- terrasses ombragée
Les -:
- draps en supplément (+5€)
- pas de local pour les vélos, mais aucun soucis pour les laisser devant le dortoir, l'endroit est très calme.

Etape 3 43km +1820m - 2140m 6h00 de vélo 8h40 en tout

Début tranquille sur route, goudronnée jusqu'à 1760m, puis belle piste qui rejoint la strada del Canoni à 2250m. De la on rejoint le col routier de Sampeyre (2284m).

On roule un peu plus de 6km sur cette belle piste d'altitude qui permet d'admirer tout le val Maira, jusqu'au colle Rastcias. De ce col, c'est très simple, il suffit de descendre directement dans le fond du vallon jusqu'à Macra, 1300m plus bas. Le début du sentier est très peu marqué mais plus bas on trouve une belle sente qui permet de dévaler ce vallon improbable jusqu'aux vieilles granges del Piano, moyennant un peu de free ride!

Le sentier, balisé rouge/blanc, continue en foret, avec de magnifiques épingles, avant de devenir plus caillouteux, creusé dans la paroi. Un court passage à pied en fond de ruisseau et ca repart plein pot en fond de vallée jusqu'à Macra. La plus belle descente de la semaine!

En bas du village de Macra une petite paillote éphémère permet de boire un coup et manger un morceau avant de repartir par la route, pour une longue montée jusqu'à Palent. Faire le détour par le hameau de Cucchietto, pour la visite et le plein d'eau.

La montée continue sur piste jusqu'à 1615m puis continu par un très beau sentier interrompu par du poussage/portage dans deux passages très raides (30m et 50m de D+).

Ensuite c'est du caviar, avec une raide descente sur le colle dell Encuccetta, puis un chemin à flanc de toutes beauté avec seulement 2 grumeaux sur la fin. On arrive avec la banane à Borgata Superiore. Un tout petit peu de route et on fini l'étape par un dernier sentier cyclable mais très technique

 

Locanda Lou Pitavin
Biamondo, hameau de Marmora.

49€ la demi-pension en dortoir (sac à viande nécessaire).

Les +:
- le must de la semaine
- pâtisseries l'après midi, excellent diner (19h30) composé de 6 plats, grand choix de vins, petit déjeuner (8h) complet à volonté
- grande terrasse en herbe, beau jardin

- parle français
Les -:
- pas de local pour les vélos, mais aucun soucis pour les laisser devant le dortoir, l'endroit est très calme.

Etape 4 35km +1730m - 650m 4h40 de vélo 7h50 en tout

L'étape au onze cols commence par une montée sur route jusqu'au magnifique hameau de Reinero. Le goudron continue jusqu'à 1800m, avec quelques passages très raides, ensuite piste jusqu'au colle [1] Intersile Sud (2084m). 100m de descente sur piste et on arrive au pied de la montée pour le colle Intersile. C'est cyclable au début, ensuite 100m de D+ de poussage/portage, l'épingle à l'est est cyclable, de nouveau portage de 2380m à 2400m, ensuite le chemin pour le colle [2] XXX est roulable. Ca passe aussi à vélo (sauf 2 grumeaux) jusqu'au colle [3] Intersile (2516m).

La suite est une merveille de sentier (très court passage très raide avant le colle [4] Sibolet) à flanc ou en crête, jusqu'au col [5] routier d'Eschie (2370m).

Un peu de route en mauvais état nous amène au colle [6] del Vallonetto puis au colle [7] Faunier, puis au colle [8] Fauniera ou on emprunte une ancienne piste militaire pour les 10 derniers km de l'étape. Col [9] Bandia, colle [10] Margheritta, colle [11] Cologna.

 

Refuge la Gardetta

38€ la demi-pension en dortoir (sac à viande nécessaire), pour cafistes, 42€ sinon.
Petit refuge du CAI, 2 dortoirs de 10 places, ouvert jusqu'au 15 septembre.

Les +:
- le site
- petit mur d'escalade, slackline, tyrolienne
- gardienne française pratiquant le VTT
Les -:
- matelas éculés
- dîner simple
- petit déjeuner (8h) minimaliste: thé/café, biscottes, confitures individuelles et c'est tout!
Lorsque nous sommes passés il n'y avait pas d'eau, due à l'absence de pluie les 2 mois précédents (bouteille de 1,5l à 2€). En temps normal douche possible.

 

Etape 5 26km +900m - 200m 3h30 de vélo 6h20 en tout

Du refuge on prend la piste militaire jusqu'au passo de la Gardetta (2437m). On continue ensuite à monter jusqu'au passo di Rocca Brancia (2620m), par une piste qui se rétréci en sentier, devient très caillouteuse et nécessite finalement un court poussage dans une zone éboulée.

Cette piste continue coté sud, et permet de descendre dans le val Stura. Nous faisons demi-tour pour rejoindre le passo de la Gardetta, soit directement, soit par un sentier qui ramène au refuge de la Gardetta: début très caillouteux, technique, très roulant ensuite.

De retour au passo de la Gardetta on attaque une très belle descente de 600m de D-. Très roulant au début, quelques passages plus techniques ensuite pour rejoindre une piste à 1820m.

De la on remonte sur 400m de D+ par une belle piste (fontaine à la grange Mazzegliera, au tout début de la montée) pour rejoindre le colle Ciarbonet (2206m).

Du col il est possible d'aller jouer sur le Monté Estelietta pour 100m de D- en plus et même de pousser jusqu'au Monte Midia Soprano.

Descente assez technique jusque dans le vallon, vers 1935m. Quelques passages de montée ensuite pour arriver sur le versant nord. Belle descente jusqu'au camping mais technique et avec plusieurs passages pied à terre. A refaire j'essaierai la descente directe sur Ponte Maira par les granges Matteneola.

 

Hotel Londra
Centre d'Acceglio.

59€ la demi-pension en chambre double.

Les +:
- au cœur du village (épicerie)
- sauna (petit et pas de douche à côté)
- petit déjeuner complet
- tuyau pour laver les vélos
- local fermé pour les vélos
Les -:
- dîner basique, vin pas frais
- impersonnel, comme un hôtel!

Etape 6 16km +630m - 630m 2h00 de vélo 3h30 en tout

Aujourd'hui c'est jour de pluie. On abandonne le superbe tour par le colle d’Enchiausa pour une ballade en fond de vallée.

Du magnifique village de Chiaperra on prend une piste en rive gauche qui monte doucement jusqu'à une épaule à 1695m (troupeau, patous). Ensuite très beau chemin descendant, un peu de dévers, du vide à droite, un poil de remontée pour rejoindre la chapelle san Maurizio et son abreuvoir couvert.

De la on prend une piste pour tester le sentiero de la lavanda. Début du sentier (balisé rouge-blanc) aux granges à 1780m. Bonne pioche, ce sentier est une merveille avec de magnifiques virages en herbe, un régal.

Il n'y a plus qu'à reprendre le percorso occitano dans l'autre sens et descendre sur Ponte Maira par un autre bijoux.

 

Locanda Mistral
Ponte Maira.

52€ la demi-pension en dortoir (sac à viande, serviette, savon nécessaires).

Notre seconde meilleur adresse.

Les +:
- excellent dîner (19h30), petit déjeuner (7h30) complet à volonté, possibilité de se restaurer à midi
- hôte sympathique, guide montagne
- parle français
- garage fermé pour les vélos, à 50m
Les -:
- les dortoirs (simples) sont dans une autre maison à 50m, possibilité de dormir sur place en chambre

 

Etape 7 29km +1720m -1500 m 4h00 de vélo 6h30 en tout

Pour fêter le changement de mois, rien de telle qu'une bonne montée de 1600m d'un coup, en direction du célèbre Monte Bellino. Ca commence très fort, par une montée sur route mais très raide. Ensuite le goudron disparaît puis revient mais la pente est plus raisonnable.

Le vallon s'ouvre et les paysages deviennent magnifique à partir de la chapelle Madonna delle Grazie (1980m), robinet sur le coté droit.

Ca repart ensuite par une de ces innombrables pistes militaires, à la pente régulière, mais parfois physique à cause du pavage qui a mal vieilli.

Arrivée sous le col à 2850m, on continu par la piste sur la droite jusqu'aux baraquements de Magnolia à2940m, superbement placés. Un petit aller retour au buc Faraut permet de découvrir la vue sur le Visio en primeur.

De retour au col, on part en traversée en direction du bien-nommé colle Tracversiera, par un splendide chemin cyclable, épingle à droite et ça repart dans l'autre sens, en grande partie cyclable jusqu'au sommet du Monte Bellino. Vue splendide.

Descente fabuleuse jusqu'au colle di Bellino et tout aussi bonne ensuite sur une grande partie de la descente. Un peu plus de cailloux et quelques grumeaux plus bas, mais ça n'enlève rien à ce qui reste la meilleurs descente de la semaine.

 

Refuge Campo Base
A 1km au dessus du magnifique village de Chiappera.

42€ la demi-pension en dortoir (sac à viande, serviette, savon nécessaire).

Les +:
- bien placé pour repartir le lendemain, bistro sympa à Chiappera
- local fermé pour les vélos
- petit déjeuner complet
Les -:
- matelas éculés (ressorts dans les vertèbres!)
- gardien moyennement sympa.

Etape 8 30 km +1200m -1370 m 3h45 de vélo 6h00 en tout

Vent fort et froid pour cette dernière étape permettant de repasser coté Ubaye.

Début de montée tranquille sur route puis piste jusqu'à 2000m, ensuite la piste est encore roulable mais franchement très raide. A 2020 on quitte le vallon principal et la cyclabilité en prend un coup. Jusqu'au col Maurin (2677m) c'est une alternance de passages peu pentus et roulants et de passages très raides demandant poussage/portage. Au final une montée très hachée, pas très agréable.

Du col, c'est parti pour la dernière grande descente de la semaine, de l'excellent, du bon, du moins bons et plusieurs passages à pied. Au global, même sentiment que pour la montée, c'est haché et ça n'a pas le goût d'y "reviens y".

A partir de Maljasset c'est une alternance de route et de GR en contre-bas de la route, en rive droite de l'Ubaye. De beaux passages mais aussi quelques remontées et un passage raviné qui se fait à pied.

 

Infos pratiques

Bagages

Il existe un service de transport de bagages entre hébergements dans le Val Maira: Sherpabus. 9€ par sac de max 15kg, minimum 2 sacs.

Carte

Alta Val Maira, n° 11, 1/25 000, Fraternali Editore, 2005

Les références de sentiers sont celles de la carte….

Eau

Les points d'eaux sont indiqués sur cette belle carte.

Coût

Environ 450€ par personne, avec trajet depuis Toulouse.

 

 

 

 
 
- Aperçu des photos -
     Haut de page
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 Rowel
 Le 29/09/2017 à 10h30.

Salut Caminos,

je pense qu'il s'agit d'un oubli de Fabien, mais nous te remercions de ton partage pas avare de détails utiles.

https://www.utagawavtt.com/randonnee-vtt-gps/Raid-5-jours-Ubaye-Maira-12971

J'avoue pour une fois avoir suivi une proposition sans trop me soucier du parcours, c'est agréable aussi d'aller vers l'inconnu... J'avais en tête cet hiver de faire un petit CR photographique faisant référence à ton CR, mais quand tu vas par là c'est bien évidemment Gulliver et CycloAlpinismo qu'il faut examiner.

A vrai dire avant cet été j'avais surtout regarder le Val Maira pour ses possibilités de raid à ski...

 

 caminos
 Le 29/09/2017 à 00h49.
Ce raid est assez largement copié sur celui que j'ai conçu et réalisé l'an dernier (et mis en ligne sur Utagawa). Cela aurait été sympa de le signaler d'autant que ma version inclut diverses suggestions intéressantes ainsi que 3 descentes incontournables de la vallée (col Greguri sur Chiappera, col San Giovanni sur Stroppo et liaison sentier extra pour rejoindre le col de Prete). Sans rancune bien sûr mais il est dommage (et je constate) qu'une majorité de traces mises en ligne sur divers sites (notamment dans les coins que je connais presque par cœur : Queyras, val Maira, Ainsa, Nocito...) ne sont plus désormais que des reprises de traces préexistantes (il n'y a pratiquement plus aucune nouveauté intéressante ; sans parler des itinéraires débiles qui sont prétextes à des videos aussi amusantes que narcissiques, sur des chemins aussi adaptés au VTT que la Nationale 7...).
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact