Chain Reaction Cycles
Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (8) - Connectés (0) ]
 
Tour de l'Aubrac, 4j en VTT Bivouac
 
Par Rowel, le 15/08/2007.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 12819 fois.
 
 
 
Distance : 174 kms
Dénivelé : 4050 m+
Vit. moyenne : 11 km/h
Tps total : 87:00:00
Tps roulage : 16:00:00
Participants : Bob Ibex, Laurence, Rowel .
 
Niveau :    Sportif
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 1 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 
Voir le CR photos !

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (56)    Haut de page
15 Aout après midi, nous voila en route pour les Hautes Terres au départ de Laguiole.  (3)
Petit muret le long du Bois de Laguiole et première incursion dans les immenses parcs.  (1)
Arrivée tardive sur St-Urcize, pas évident d'ouvrir de nombreuses clotures avec les vélos.  (0)
Fontaine devant la boulangerie à St-Urcize : de quoi faire le plein et prendre conseil sur la meilleure table pour l'aligot du soir.  (0)
Qques kms après l'aligot, la remorque se fait lourde et le jour faible. Après Recoules nous trouvons un coin paisible au bord du Cabre pour planter la tente. Le temps de faire sa toilette et il fait nuit et l'eau se met à tomber.  (0)
Après la pluie non stop de la nuit nous reprenons notre chevauchée dans les herbes hautes : humidité garantie.  (4)
Le petit vent chasse les nuages, et quand le soleil apparait nous profitons d'une superbe lumière. Temps idéal pour rouler, pas trop chaud.  (0)
On alterne vers le Nord entre pistes viabilisées et petites pistes chaotiques herbeuses en ornières.  (3)
Sur l'Aubrac l'eau et les abreuvoirs font rarement défaut : tant mieux, pas besoin de s'alourdir inutilement.  (0)
Régulièrement le chemin se rétrécit, c'est agréable de serpenter entre les murets.  (0)
Pause casse croûte avant la Chaldette, nous faisons les plans pour la journée : où se ravitailler, quels détours silloner, où dormir ? voilà des questions d'importance !  (2)
Notre bible, le guide FFRP des Monts d'Aubrac décrivant le GR de Pays et ses nombreuses variantes.  (0)
Le Rocher Cheylaret exhibe ses colonnes de basalte et nous en fait baver. Pas qu'il soit fort long, mais avec la remorque dans l'herbe...  (2)
Au nord du périple on devine les Monts du Cantal et d'abord la vallée du Bes qui se fait plus marquée.  (0)
Plongeons vers Fournels : ici les piquets de parc sont plus "durables".  (0)
Petite remontée en terrain connu et vététistique : le coin ne nous est pas complètement étrangé... souvenir de raids dans le Massif Central.  (1)
Pays en dur, durable comme le sont les abreuvoirs.  (3)
A Fournels et son clocher caractéristique c'est la déception : il est 14h et la boucherie n'ouvre que le matin :-( Aie, nous nous rabattrons sur l'épicerie... pour les grillades faudra repasser !  (0)
Nous bouclons vers l'Est puis au Sud Est après Termes. Finalement il s'agit de la partie la plus roulante et les pistes du Truc de l'Homme nous donnent un espoir : celui d'atteindre Aumont Aubrac avant 19h. On force un peu et nous y voici !  (2)
Une douche au camping, un saut à la boulangerie et surtout à la boucherie : nous voilà en position pour passer une bonne soirée. Qques kms plus loin le camp se prépare !  (2)
Tout est en place !  (0)
Pendant ce temps là les brochettes sont sur la braise.  (3)
On est pas bien là ?  (0)
3ème jour : beau soleil mais vent très frais, nous quitterons rapidemment le GR65 à pélerins pour la plus belle des étapes.  (0)
Après Prinsuéjols, fraîche pause au bord de l'étang de la Baume.  (0)
La Baume... dont voici le fameux Château.  (0)
Après le Gibertès les passages sauvages au milieu des parcs s'enchaînent.  (3)
De la petite piste granitique, ondulée et technique. Sans parler des paysages tellement typiques.superbes.  (0)
Ma monture au milieu des aubracs, qques vaches parmis des milliers...  (2)
Et ça continue : fraîchement mais superbement.  (0)
Du Granit pour l'éternité.  (0)
En descendant sur la Blatte un cabanon nous offre un havre idéal pour midi : soleil, source, table et chaises, nous y ferons chauffer la soupe.  (0)
Déjà nous appréhendons la remontée en face. A juste titre car le sentier grimpe raid dans une pente ravinée par les passages... poussage et portage garantis avec la remorque.  (0)
Heureusement ça ne dure pas, sur le haut la pente se calme et l'on reprend le vélo après un bon quart d'heure délicat.  (4)
Passée cette rude montée du Plo de Grail nous traversons la forêt du Baronte par les pistes de ski de fond qui nous emmènent rapidemment à Bonnecombe et son fameux Relais des Lacs, bien connu pour l'aligot.  (3)
Nous passons devant le buron des Rajas, des randonneurs y sont déjà pour y gîter. Nous poursuivrons donc la cote du Signal de Mailhebiau jusqu'à la Croix de Rode. De là, l'heure avancée et le vent glacial nous pousserons à trouver un endroit abrité.  (5)
Nous trouverons notre bonheur dans la superbe hetraie domaniale d'Aubrac.  (0)
A 1300m ce n'est pas la chaleur, le fond de l'air est frais et humide, nous allumerons donc un bon feu pour se réchauffer.  (0)
Au pied de mon hêtre, je veillais heureux.  (2)
Matin du dernier jour, le sentier le long de la voie romaine débouche rapidemment sur une grande clairière près de la Croix de la Vaysse.  (0)
Des parcs sauvages sous le soleil qui reste frais mais très présent.  (2)
Brin de toilette dans le Rau d'Aubrac.  (1)
Petite pause pour regarder la carte, de l'autre coté du vallon Aubrac se dessine, mais comment y aller ? un remembrement a brouillé les pistes et le GR officiel à visiblement changé de passage... J'ai connu pire endroit pour se perdre.  (2)
Nous descendrons bien par l'ancien GR dont on retrouve les traces en rive droite, ceci jusqu'en bas où un pont de bois tout neuf marque l'arrivée du GR cru 2007.  (3)
En bas St-Chély puis la vallée du Lot. Aucun intérêt à descendre trop, il faut déjà remonter sur Aubrac par un chemin creux et humide. Plein de pavasses qui roulent il sera extrêment physique avec la remorque.  (1)
Heureusement ça ne dure pas et voilà Aubrac qui se rapproche. Qques voitures et c'est déjà trop de touristes à notre goût, nous passerons rapidemment notre chemin.  (0)
Voila que notre trace croise à nouveau celui du GR65, nous doublerons qques coquilles et mangerons avec vue sur le Lot. Nous les quitterons là, il faut maintenant mettre le cap au nord ouest.  (1)
Remontée vers les hauts plateaux, pas facile sur la digestion.  (0)
Je gardais un souvenir plus facile du Bois de Régambal. Mais c'est déjà le 4ème jour et la remorque se fait sentir à la sortie de qques vallons assassins.  (2)
Des faux plats alternent avec les raidards, ici nous profitons enfin des premières framboises qui murissent seulement, signe d'un été vraiment capricieux sur les hauteurs.  (0)
Quand les cuisses ne peuvent plus on fait chauffer les mollets ! Il faudra penser pour 2008 à alléger encore le matériel déjà light : nouvelle tente ou abri ? réchaud à bois pour ne pas s'embarasser du combustible ?  (0)
Ca commence à sentir l'arrivée... nous sommes presqu'en haut et une idée nous vient : et si nous arrivions avant la fermeture des cuisines ?  (0)
L'heure tourne et il est déjà 14h, mais la pente s'incline doucement vers Laguiole !  (0)
Singletrack à choix multiple pour une dernière descente très technique avec Bobibex.  (1)
Dans la pampa les couleurs de bruyères sont magiques et le we bientôt terminé.  (3)
Fin du suspens, nous arriverons trop tard pour l'aligot, mais les Monts du Cantal qui se détachent au nord laisseront qques idées de raids. Voilà un périple de plus, l'autonomie a vraiment du bon pour profiter des vacances.  (5)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 flèche bleue
 Le 18/08/2011 à 15h07.

sûr que vous avez dû vous éclater ! en 2010, avec trois potes, on a fait le raid raidlight. départ de St Géniès d'Olt en courant, jusqu'au signal de Maillebiau (ah, les salauds ! 25 km, 1750m de D+, on savait où on avait les mollets!), puis récupération des VTT montés là haut par l'organisation, pour une super descente jusqu'au point de départ. l'avantage, après avoir crapahuté à pinces pendant 25 bornes, c'est que quand on reprend le VTT, on a l'impression de monter dans un avion de chasse. tout ça pour dire que quand je suis arrivé à Maillebiau, je me suis de suite dit qu'il faudrait que je revienne dans le coin pour une petite rando hamac, tellement c'est beau !

 ZHARDHAL
 Le 19/02/2008 à 18h50.
Je te prête la remorque
 hon2
 Le 18/02/2008 à 21h22.
Super diaporama et récit. ça donne envie de partir à l'Aventure !
 jpr31
 Le 18/02/2008 à 15h05.
Merci Roland !...quel plaisir de parcourir ce CR...bravo pour votre escapade...des efforts bien récompensés...
 Rowel
 Le 18/02/2008 à 14h46.
Merci Laurent pour le coup de main, j'ai fini la mise en ligne des photos !
 Heretic
 Le 18/02/2008 à 13h28.
Bon, il semble (enfin) sur les rails ce CR... Vivement la suite !
 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact