Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (32) - Connectés (1) ]
 
Travesia de un burro suelto
 
Par PHILIPPE11, le 29/08/2016.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT, Autres . CR consulté : 1478 fois.
 
 
 
Distance : 1028 kms
Dénivelé : 25850 m+
Vit. moyenne : 8 km/h
Tps total : 400:00:00
Tps roulage : 136:00:00
Participants : mon Niner .
 
Niveau :    Engagé
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
Fichiers disponibles :
Aucun fichier disponible à ce jour.
 
 
- Compte-rendu -
 
 

Suite à ma TRANSALPES VTT en 2014 en 20 jours, puis à ma GTMC améliorée en 2015 (de CLERMONT à TUCHAN) en 13 jours il m'a pris l'idée de traverser les Pyrénées...

Il existe bien un vieux topo de Georges VERON qui traine chez moi depuis 15 ans et différentes traces toutes plus dures les unes que les autres mais irréalistes à mon gout, en autonomie tout du moins, pour qui veut faire un minimum de Vélo en montée et de bon single en descente à presque 50 ans...

Il existe aussi une trace vielle de 26 ans sur le versant Espagnol et très empruntée par des dizaines de VTTistes voyageurs tous essentiellement d'origine Ibérique.

Il m'a donc pris l'idée de créer,  Ma traversée des Pyrénées avec pour philosophie :

1 des montées les plus "roulables" possibles, avec poussage et sentiers seulement si nécessaire.

2 des descentes le plus possible sur sentier mais des sentiers ludiques et pas trop durs.

3 les liaisons par petites routes ne sont pas interdites si nécessaires, sinon à quoi sert un vélo.

4 des difficultés qui permettent d'envisager le parcours en autonomie complète comme je l'ai fait ou pour la majorité en semi autonomie en passant par les hébergements en durs.

 

Après une rapide étude du cas, j'ai choisi de prendre la fameuse trace des Espagnoles mais à l'envers.

Pourquoi ?

  1. parce que ces Jordi Laparra, Alfons Valls y Jaume Bonaventura ,  les premiers traceurs connaissaient sacrément bien le versant Espagnol et ils ont choisi moult vallées secrètes, très belles, offrant des paysages sublimes avec un parcours en majorité entre 900 et 2200 m d'altitude, zone particulièrement CYCLABLE dans les Pyrénées.
  2. parce qu'il y a 20 ans, compte tenu du matériel dont on disposait à l'époque, on choisissait les montées les plus faciles possibles pour descendre le plus souvent par des pistes raides et quelquefois par des sentiers (c'était ça ma pratique du moins en 1990 quand j'ai acheté mon PEUGEOT Sun valley) . Aujourd'hui ces montées faciles situées sur les versants accessibles sont souvent goudronnées assez haut en altitude tandis que de l'autre coté sur le versant plus raide elles sont restées le plus souvent en l'état. Cela me garantissait des montées sur piste.
  3. Sur mon versant de descente, donc le moins raide j'avais le plus de chance de trouver des sentiers faciles. Mes premières recherches sur carto m'ont confirmé cette intuition.
  4. Dans  la zone visitée, versant espagnol nous sommes dans des zones anciennement cultivées ou exploitées et de multiples sentiers subsistent et sont d'ailleurs très bien balisés et entretenus par nos voisins.

Me voilà donc parti ce Lundi 15  Aout pour une reco qui allait finalement durer 17 jours...

Ne sachant pas à quelle heure, quel jour, à quel endroit je serais, j'ai pris la tente et le duvet minimalistes, le kiki réchaud un peu de café et quelques barres de céréales pour charger mon vélo au maximum entre 11  et 12 Kg tout compris avec la flotte.

L'imprécision de mon projet en a dissuadé plus d'un, devais je renoncer?

Non donc me voilà parti en SOLO et en Autonomie.

A ce jour je valide mes options à plus de 70 % Il subsiste  encore quelques descentes sur route ou piste inintéressantes, Quelques descentes trop endurisantes... Ou quelques tentatives de montée en sentier bien trop rudes et à oublier. Mais j'ai pris note sur le terrain des options que je pouvais imaginer et je reviendrai topoter dès que mon travail me le permettra...

Voilà pourquoi il n'y aura pas de trace aujourd'hui et je ne vous livre que quelques photos pour vous donner une idée...(30 maxi par CR sur plani, la sélection a été rude) ...

Plus de détail sur les étapes réalisées, le découpage du dénivelé sur mon profil FB...

Peut être grâce à ce CR, trouverai je des volontaires pour repartir à l'aventure l'année prochaine...

 

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (30)    Haut de page
je laisse l'océan et la france sous la Rhune  (0)
  (2)
  (1)
  (1)
  (1)
  (0)
  (2)
  (0)
  (2)
  (2)
  (0)
  (1)
  (1)
  (0)
  (1)
  (1)
  (1)
  (0)
  (0)
  (1)
  (0)
  (0)
  (0)
  (0)
  (1)
  (3)
  (0)
  (2)
  (2)
17 jours plus tard  (1)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 jekyll31
 Le 13/09/2016 à 09h52.

Super idée et  super retour Philippe, Bravo ! 

Je suis partant pour ce genre de périple aussi. 

Comme Cyrille je partage complètement ta philosophie sur l'itinérance . j'avais fait la traversé de Pyrénées-cyclotourisme en 8j par la route et les grand col français , il y a 15 ans . cette expériences sans objectif ,ni timing particulier m'avait fait le plus grand bien . le simple faite de ne pas avoir de point a rallier et vivre les journées en profitant du moment présent, te fait complètement déconnecter du monde réelle.

plus tard j'ai fait la traverser VTT de véron dont tu parles, sur 3 années (2 x 1 semaine + 1 fois 4 jours) avec cette fois des gîtes et des points a rallier. c'était très jolie mais difficilement cyclable (surtout les passage sur HRP ... bref) . 

la GTJ belle traverser quand il ne pleut pas ...Puis la GTMC (classic) en 13j en autonomie, une des plus belles que j'ai faite a ce jour. M'ont bien plus. 

Mais refaire une version sur mesure de la GTP me trotte dans la tete depuis un moment . surtout avec l’expérience en plus et des compagnons de route aguerrie avec qui partager ces moments.

Je ne sais pas si mon emploi tu temps de jeune père de famille me permettra 17j de vacance en solo ? mais je suivrais l'aventure avec plaisir. 

 dan34
 Le 12/09/2016 à 23h45.

Comme d'hab chapeau,je suis ton plus grand fan..parfois je te suis a la trace,parfois rarement a tes cotés...j'ai aussi fantasmer sur ce genre de trip..alors pourquoi pas si mon emploi du temps me le permet.

encore bravo.

 fossile31
 Le 11/09/2016 à 16h44.

La retraite c'est bien, d'un coté de la balance, on a tout -1, la chose qui est de l'autre coté, elle pèse lourd,

ON EST VIEUX. Alors profitez des opportunités avant d'être vieux.

Super Philippe, c'est encore meilleur quand c'est partagé.

 PHILIPPE11
 Le 11/09/2016 à 16h09.

Surtout n'attends pas la retraite, prends le temps que la vie te donne...

 hon2
 Le 10/09/2016 à 20h37.

Je partage ta philosophie que je n'ai pas le temps d'appliquer (peut etre à la retraite...) Ce coté liberté quand on est seul, de s'arreter quand on veut et de quitter ce que l'on a planifier quand on voit un petit sentier ou du patrimoine interessant, la vie comme elle va quoi

En tout cas beau périple et belle philosophie,

 PHILIPPE11
 Le 10/09/2016 à 17h31.

Merci

 

 piR2
 Le 07/09/2016 à 10h14.

Merci Philippe pour le partage ... un voyage tout en émotion et en sérénité, chapeau bas Wink

 PHILIPPE11
 Le 06/09/2016 à 21h48.

Pour répondre à Yves: Oui c'est surtout une recherche d'un vrai voyage, ou tout n'est pas planifié...

C'est ce que je recherche depuis plusieurs année quand je pars avec le vélo. Lors de la TRANSALPES VTT en 2014, alors que le parcours est à couper le souffle, technique, physique, je n'ai pas ressenti ce souffle de liberté que j'ai savouré cette année, un peu comme quand nous avions traversé le Portugal avec Cécile par des chemins muletier avec pour seule carte une carte routière du pays.

En fait ça va bien au delà de la recherche de single, c'est plus une façon de se mettre en déséquilibre, aller vers l'inconnu, ça fait du bien dans nos vies trop bien canalisées.

En tout cas ça m'enthousiasme beaucoup plus qu'une trace à suivre aussi belle soit elle en terme VTTESQUE.

 PHILIPPE11
 Le 06/09/2016 à 21h42.

C'est noté.Laughing

 scoubi
 Le 06/09/2016 à 18h25.

Salut Philippe, je suis ok pour partir avec toi l'année prochaine. J'ai déja le sac de selle, et le sac à dos.

Il reste plus qu'a trouver l'entrainement Wink

 Yves100
 Le 05/09/2016 à 16h39.

J'ai relu deux ou trois fois les stats au début pour être sur de bien y voir encore.
Waouh ! 

Le kilométrage à 4 chiffres, c'est rare.
Le D+ laisse songeur.
Et les heures de selle, c'est lonesome rider!

Je n'imagine même pas y penser à un truc pareil, et alors à le faire. A la retraite peut être, mais en petit groupe. 

Chapeau Philippe pour cette aventure !
Avec pas mal d'incertitudes en plus, pour simplifier le plan.

C'est quand même grandiose de boucler ça, et je sais pas mais je me dis qu'un tel projet, ça va au delà de bien des choses et du vtt, ça doit demander quand même intérieurement, quelque part une envie ou une recherche de quelque chose plus fort encore, il me semble.

Bon en tous cas, maintenant que t'as fait la reco, on croit deviner que y aura une suite...

Encore bravo ! Et grand respect !
Et vive la liberté pour le coup.

 

 VINCE66
 Le 05/09/2016 à 10h03.

Bravo Philippe, beau périple, il faut vraiment de la ténacité et du courage pour se lancer dans une telle aventure.

 jpr31
 Le 04/09/2016 à 20h43.

Un périple de baroudeur endurci !Cool

avec ton immense expérience tu as tout bien gérer : le physique le moral le parcours, le dénivelé digéré est impressionnant Surprisedet le matos a été bien choisi, pas grand monde peut en faire autant...  triple bravoKiss

 PHILIPPE11
 Le 04/09/2016 à 20h10.

J'ai effectivement pris le GR 11 surtout les 2 premiers jours au pays BASQUE et lors des 2 dernières étapes en CATALOGNE ainsi que le G10 trés furtivement mais après je m'en suis éloigné passablement notamment parce que non cyclable dans les parcs nationaux et non cyclable tout court .

par contre GR15, 18... PR...

 flèche bleue
 Le 04/09/2016 à 19h43.

Super projet! Rapproches toi de Gaël, je sais qu'il a fait le GR11 à pieds quand il a pris la retraite; il aura sûrement des infos intéressantes. En tous cas, chapeau!

 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact