Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (10) - Connectés (0) ]
 
Val d'Esquierry par le col de Peyresourde
 
Par Rowel, le 20/06/2012.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 4025 fois.
 
 
 
Distance : 28 kms
Dénivelé : 1500 m+
Vit. moyenne : 7 km/h
Tps total : 05:30:00
Tps roulage : 03:50:00
Participants : Rowel, Rider64, EnezVtt .
 
Niveau :    Engagé
 
Physique :
Technique :
Paysages :
Fun :
  Moyennes sur 3 note(s).
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 

 CR texte signé EnezVTT plus les premières photos, la suite par Rowel.

Nous voilà 3 au départ de Toulouse, direction Luchon pour une sortie en montagne. Selon les conditions, ce sera direction le Plan de la Serre, ou le Couret d'Esquierry si il fait beau. En vue des Pyrénées, les nuages disparaissent, le ciel est d'un bleu limpide. Les "quelques éclaircies" de MF sont donc confirmées. Tout est dans la notion de « quelques ». Ce sera donc le Couret d'Esquierry par Peyragudes, circuit effectué par Fabien, JFD et Olivier il y a quelques années. On a quelques indications sur le parcours et Rowel et moi même avons repéré le secteur en ski l'hiver dernier. Tout du moins les endroits sans neige…

 

On laisse la voiture à Castillon (945 m), pour monter par la route au col de Peyresourde. La route, oui, c'est triste, mais c'est encore plus triste de se faire tracter par un camion, n'est ce pas R...l ? 1 petite heure pour 8 km de goudrons.

On quitte la route de la station pour prendre une piste puis un sentier horizontal très herbeux qui nous fait éviter les immeubles. On découvre de là tous les sommets de la vallée d'Aure, du Campbieilh à l'Arbizon.

La suite se passe sur la station, en traversée sur une sente herbue au milieu des pistes de ski, pour atteindre des pistes raides à très raides (4x4) jusqu'au bas du TS de la flamme. J'y ai laissé un poumon et j'aurai aimé y perdre 2 dents. Le paysage n’est pas trop gâché par les pylônes, ma vision se résumant à mon pneu avant et à de nombreux scarabées s’acharnant à vouloir passer sous mes roues. Pas trop la force de lever la tête..

J'ai poussé dans les raidars, Rowel est resté le cul sur la selle. Quel fainéant. Pour la suite, ça se calme sauf un passage en haut du TS de la flamme. 2h45 pour atteindre le haut du nouveau TS de Serre Doumengue à 2260 m. Pause panoramique sur le très beau vallon du Hourgade, restauration brève, vautours, parapente qui décollent.

 

De là, il faut descendre sur le Couret d'Esquierry. C'est un peu l'inconnu. Sur la carte et les vues aériennes, il y a une sente à flanc à la cote 2020 mètres. Pour l'atteindre, des pelouses de gispet raides. Après le début bien raide (mais à pied c'est correct), mes deux compagnons descendront ces pentes droit dans la pente sur le vélo. La sente est assez propre, ça roule pas trop mal jusqu'à un éperon rocheux. On est surveillé par des isards, qui sont surpris de voir des vélos (ils nous l'ont dit). Après, c'est portage jusqu'à un faux col, puis au Couret d'Esquierry (10 à 15 min).

Repas, paroles avec des randonneurs, contemplation de la nature, des sensations pures comme dans la pub. Puis on s'en va avant les nuages. 

On descend dans ce vallon très esthétique, c'est facile c'est au fond du vé. Il y a de belles portions coupées par de courts passages en cailloux où il faut descendre de vélos. Deux airbags captivants nous invitent à une chute agréable mais nous resterons sages. C'est un sentier à balcons, pas désagréable.

Plus on descend, plus c'est roulant. Au niveau de la flore, on est au milieu d'un champ d'asphodèles comme je n'en ai jamais vu. Le versant Est en est recouvert complètement. Mais pas encore de lys martagon.

On atteint la cabane avant le bois et ses épingles. La descente dans le bois est assez large, avec des passages techniques sur quelques épingles. C'est un beau morceau. Après la traversée d'un couloir d'avalanche, c'est encore plus large est plus rapide. La fin dans les prairies conclut cette belle descente de vélo de montagne.

Mais ce n’est pas fini. Rowel nous dégote un sentier "en faux plat descendant" qui monte au début, mais c'est bien lisse et ça passe sur le vélo. Ca finit par descendre, au milieu des petits champs et des granges. La sente laisse place à une piste humide qui nous amène à Oo. Traversée du torrent, et par une piste on arrive à Castillon du Larboust.

 

 

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (47)    Haut de page
Photos suivantes EnezVTT : Descente du Pène Nère, devant le Pic de Nord Nère  (1)
C'est quoi ça ?  (1)
Dans le haut du Val  (6)
Toujours le Val d'Esquierry  (2)
On arrive au bois  (0)
3000 du Portillon, Perdiguère et Seilh de la Baque  (0)
Portion extrême de la descente  (3)
Photos suivantes de Rowel : Départ de Castillon de Larboust  (0)
Eglise romane de Cazeaux. Les orages de la nuit ont laissé un ciel limpide  (0)
Les Agudes et l'objectif du jour : le sommet de la station  (0)
Portet, Jourvielle et les crêtes de la vallée d'Oueil  (0)
1ère étape au Col de Peyresourde, on laisse en contrebas la route de Loudenvielle  (0)
La vue s'ouvre à l'Ouest sur l'Arbizon  (0)
Ca commence à ressembler à qquechose  (0)
On coupe au dessus de la station de Peyresourde par un sentier  (0)
Petit portage pour gagner une piste à 4*4 au plus vite  (0)
Rude montée roulante pour se hisser rapidemment à Serre Doumengue  (0)
Le Hourgade se dévoile  (0)
Quittons la civilisation pour rejoindre une sente un peu plus bas  (0)
C'est raide, on assure d'abord à pieds sur le gispet glissant  (0)
Et l'on s'offre de beaux instants suspendus quand la pente devient plus raisonnable  (0)
Face à Val Louron, le Sarrouyes et l'Estos  (1)
On vient de là haut !  (0)
Heurté par un caillou ?  (1)
On nous observe !  (0)
Sente à flanc plutot bien roulable  (0)
Certains sports sont plus physiques que d'autres  (0)
Direction le Couret d'Esquierry... sous le Nord Nère skié en mars  (0)
Isards en cavale  (1)
Ca ne roule pas partout  (0)
Mini portage pour rejoindre le col  (0)
Après le repas Christophe zyeute le dessert !  (1)
Le temps se bâche assez vite par l'Ouest, nous avons bien profité de la grosse matinée  (0)
Bonjour madame : elle n'y connait rien en VTT...  (0)
Vallon tapissé d'asphodèles  (0)
QQues pavés se sont égarés au milieu du vallon, passé l'étroiture ça ne durera pas trop.  (0)
Le Val d'Esquierry vu depuis la cabane (fermée)  (0)
Plongeons inéluctable sur les Granges d'Astau face à la Coume de Bourg  (0)
Vue imprenable sur les épingles de la Coume de Bourg à gauche et de la Hourquette des Hounts Secs à gauche. Voir le Tour du Céciré pour ceux que ça inspire...  (0)
Sous le Pouy Ardoun avant l'entrée dans les bois  (0)
Ca chauffe  (0)
Devant les 3000 du Luchonnais : Grd Queyrat, Perdiguère...  (0)
400m de hêtraie pentue et épinglue sur un bon sentier  (0)
Un des passage les plus techniques, ça se fait...  (0)
Val d'Astau  (0)
Retour rive gauche par un bon single en fond de vallée   (0)
Puis après Oo en rive droite de la Pique...  (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 brik
 Le 27/06/2012 à 07h32.

Encore un très joli coin de montagne avec des visus magnifiques, merci pour le partage Cool

 Rowel
 Le 26/06/2012 à 00h34.

CR enrichi d'une grosse sélection photos et commentaires associés...

 julien
 Le 24/06/2012 à 18h51.

génial cette virée, encore !

A tanto

 Rowel
 Le 22/06/2012 à 09h45.

T'es réactif pour qqun qui a zappé... merci chef.

 webmaster
 Le 22/06/2012 à 09h20.

Désolé Roland, j'avais zappé !

--> Tu peux maintenant ajouter tes photos ;-) a+

 Rowel
 Le 21/06/2012 à 23h25.

@ JFD : ton CR de l'époque m'a bien inspiré. A mon avis les marmottes n'ont pas du croiser bcp de vélos depuis !

Depuis Luchon ca fait une belle trotte à la journée, très faisable. En l'occurrence pas de regrets car les nuages arrivaient en fin de repas au col.

 couraduque
 Le 21/06/2012 à 21h56.

Merci pour ce CR sympa. Une chouette idée, pas très loin de chez moi, à exploiter dès que possibleSmile.

 Emile
 Le 21/06/2012 à 20h12.

On attends avec impatience !!Wink

 Rowel
 Le 21/06/2012 à 18h40.

J'ai 500 Mo de photos à rajouter... va me falloir un peu de temps pour travailler ça.

 PHILIPPE11
 Le 21/06/2012 à 18h37.

beaucoup de CR de Montagne en ce début d'été. On se régale

 lasouque81
 Le 20/06/2012 à 23h42.

Sympa la sortie... ça me donne des idées pour cet été et mon séjour (estival habituel) à Luchon!

D'ailleurs j'espère que quand je serai dans le coin (semaine du 14/07 et fin aout), tu auras une sortie au programme Rowel!

 jfd_
 Le 20/06/2012 à 21h47.

J'y avais effectivement  emmené "du monde" il y a dix ans. Mais on était partis de Luchon et montés par le versant Agudes (plus raide pour arriver au Col de la Flamme globalement). Z'avez fait plus court làTongue out

 

Le CR de l'époque :

http://olivier.puig.free.fr/VTT/peyragudes/peyragudes-topo.htm

 

EDit : Et dire que je ne peux pas me libérer plus d'1/2 journée en semaine au pied levé... C'est vraiment trop injuste Innocent

 CCY9
 Le 20/06/2012 à 21h40.

Bravo, superbe sortie. Je ne pensais pas que c'était possible cette descente du GR10 parceque vu des Granges d'Astaux il faut vraiment lever la tête.

 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact