Non connecté
Se connecter Se connecter
[Visiteurs (10) - Connectés (0) ]
 
Descente du Ibon de Plan à Usana (Ainsa)
 
Par FranckG31, le 06/08/2022.
 
Vous n'êtes pas inscrit sur Plani-Cycles.
Vous pouvez toutefois consulter les comptes-rendus, mais pour avoir accès à l'ensemble des informations et à tous les outils du site, créez un compte. C'est gratuit et sans engagement...
 
- Statistiques -
 
Genre : VTT . CR consulté : 487 fois.
 
 
 
Distance : 45 kms
Dénivelé : 570 m+
Vit. moyenne : 8 km/h
Tps total : 05:40:00
Tps roulage : 05:30:00
Participants : .
 
Niveau :    Sportif
 
 
 
- Aperçus - Traces -
 
 
 
Fichiers disponibles :
- Fichier trace REELLE :  Charger ce fichier     Situer sur VTTrack
 
 
- Compte-rendu -
 
 

Plus qu'une trace, c'est un voyage !
Monté en minibus à 1933m au refuge Lavasar arrivé à Usana (Ainsa) après quasi 2000m de d- et 600 de d+ quand même.


Le mois d'août n'est pas la saison du VTT à la zona zéro. Trop chaud et tout les pro sont en canyon...
En ayant envoyé des messages aux différentes "agences", finalement, Trail hunters me propose cette montée samedi 6 pour 25€. En mettant bout à bout les traces de trailforks, je me fait un parcours "raisonnable" qui se révèle être le GR19... Un groupe de 5 espagnols est aussi du voyage mais nous ne rouleront pas ensemble... Départ 8h00 de Ainsa. Début du vtt à 9h15 après notamment 17km de piste (bon état ). Vu ce que l'on vient de monter, les paysages, la pente , je suis excité comme un gamin !
Je commence par aller voir le lac. Le chemin n'est pas super roulant,  mais, quel plaisir d'être là.
Le lac n'est pas trop plein mais le cirque est splendide.
Retour au refuge et début de la descente.
Forêt, racines et cailloux, le tout encore humide de l'orage de la veille. La pente n'est pas trop méchante et c'est tant mieux car les pneus se chargent vite de boue et il ne faut pas trop compter sur l'adhérence.
Très belle première descente donc jusqu'à Saravillo. 900m de d- en un peu plus de 6km.
Pour récupérer la descente suivante il faut remonter de 300m. Il n'est pas tard mais le soleil cogne déjà...
. Piste puis chemin assez sympa et ombragé au départ mais finissant en portage. En faisant un lacet de plus, il est possible de tout faire sur la piste mais sans doute au soleil ?

Débute alors la descente de 600m vers Badain.

Cette descente est en fait une grande oblique de 5km. Moins fréquentée, il y a quelques arbres en travers, quelques passages expo pour franchir les torrents/ pierriers qui entaillent la montagne. Le climat s'est déjà bien réchauffé, plus de souci d'humidité. Il faut cependant rester vigilant car le chemin est parfois bien étroit avec beaucoup de pente en dessous...

Avant Badain, on passe sous les conduites forcées de la centrale de La Fortunada. On entend les turbines qui tournent en bas. On passe alors le pont pour se retrouver rive gauche du Rio Cinca.

Une petite aire panoramique est aménagée au dessus du lac et j'en profite pour manger et dire à ma chérie que tout va bien, et que c'est superbe!

Cette portion de faible pente est l'occasion de repérer les différents coins de baignades accessibles par la route de l'autre rive. Ce n'est pas de tout repos... Cela remonte, redescend, il faut franchir des affluents en portant le vélo etc... Et il commence à faire bien chaud. Le sous-bois est à l'ombre mais l'humidité des orages de la veille est étouffante. Il vaut mieux rouler que de s'arrêter...

Je fais quand même un stop à la dernière plage et je m'y humecte largement.

On arrive donc au pont de Laspuna. Rude montée par la route jusqu'au village sous le soleil. Une fontaine coule avant le dernier virage, je m'y humecte largement de nouveau.

Au centre du village (en face/ un peu plus bas que le bar), un robinet permet de refaire le plein d'eau mes 2 litres étant partis.

Laspuna permet l'accès à différentes options plus ou moins rudes. La conductrice m'avait vanté la ZE 004 maxi V2 par exemple... Vue la chaleur, je décide de rester sur le GR 19 qui part par une bonne piste et descend même légèrement. Puis plat, puis remonte... On est au milieu de nulle-part avec vue magnifique sur la Pena-Montanesa. Je ne regrette pas mon choix d'option. Je rate certainement du single à descendre mais le panorama est grandiose et la chaleur ... 35° à l'ombre sauf que je suis au soleil !

J'arrive à Araguas. Un peu après, en sommet de cote, une source coule, je m'y humecte largement de nouveau. Là, le GR monte plutôt raide mais il faut savoir tourner à droite au bon moment vers une autre piste dont le début est assez peu marqué. Très courte descente puis montée rude pour finir par croiser la route menant à Peyo de Aragas. Prendre le temps de faire un tour dans le village et sa venelle étroite entourée de veilles pierres. De là, trace du ZE 007. jusqu'à croiser le ZE 001... On passe à travers des "badlands" de marne grise, magnifique.

Le ZE 001 pour rejoindre Usana est un super finish. Au lieu de se laisser rouler sur le bitume jusqu'Ainsa, la piste qu'il emprunte est dans un lit de rivière asséché. La fin de cette piste comporte une belle grimpette et ma tige de selle télescopique décide de ne plus se bloquer en haut... Grr . Heureusement que c'est la fin.

Petit single à gauche de la route pour éviter la bosse et arriver directement dans Usana...

Continuer sur Ainsa pour ceux qui veulent... Descente caillouteuse qui décollera la pulpe du fond...

 

 

Les chiffres en eux-même ne sont pas forcément impressionnant. 2000 de D-, cela se fait aussi avec 2000 de d+ parfois mais ici, ce qui est remarquable est la diversité des paysages. Partie des alpages avec de l'humidité, descente dans les sapins puis les feuillus puis, le bord de rivière, remontée sous la chaleur pour prendre une bonne piste en garrigue désertique, passages de nouveau joueurs sur le tracé n°7, marnes grises, et final en remontant un lit de rivière asséché...

 
 
- Aperçu des photos -
 Diaporama (17)    Haut de page
En route vers le lac de jolies dalles  (0)
Prairie d'altitude  (0)
Au niveau du lac  (0)
retour au refuge (parking)  (0)
déja Saravillo 900m plus bas  (0)
Panorama vers la vallée de Chistau  (0)
Belvédère en haut de la remontée  (0)
La trace est entaillée par les différents torrents. Le paysage toujours grandiose.  (0)
Conduites de la Fortunada  (0)
Badain depuis le pont  (0)
Plage du Rio Cinca  (0)
Autre plage où s'humecter.  (0)
Au loin la Pena Montanesa  (0)
La pena Montanesa après Lapujas  (0)
On s'éloigne...Donc on se rapproche  (0)
Paysages de marnes  (0)
La trace sur la crête des marnes  (0)
 
pub
 
Chain Reaction Cycles
 
pub
 
 
 
 
 
 
Commentaires et réactions
 
 
 
 Silvalain
 Le 22/09/2022 à 11h38.

Merci Franck pour le CR. En Mai j'avais fait la ZZ08 la selva de Irues qui rejoint aussi Badain. Elle était pas mal du tout.(30km, 700d+)

 
 
© plani-cycles.fr - Le site des communautés du Cycle - Mentions légales | Conditions d'Utilisation | A propos | Contact